Publicité
13 juin 2018 - 05:00

Une reconnaissance pour la mise en place du Centre d’études collégiales du Témiscouata

Lors de sa soirée hommage en mai dernier, le Cégep de La Pocatière a remis le prix Partenaire du Cégep à un groupe de leaders pour sa contribution à la mise sur pied du Centre d’études collégiales du Témiscouata qui a accueilli ses premiers étudiants en aout 2017, ainsi que pour la Fondation du Centre, créée en février 2018.

À cette occasion, le Cégep de La Pocatière a souligné l’implication de Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata, de Gilles Garon, maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Bernard D’Amours, directeur de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, Guy Raymond, directeur du service aux entreprises de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, et Serge Ouellet, directeur de la SADC de Témiscouata.

«Nous sommes touchés par cette marque de reconnaissance. La concrétisation du Centre d’études est le résultat d’une volonté partagée et d’efforts concertés du milieu», a mentionné Mme Sirois.

Nous reconnaissons sur la photo: Josée Soucy, directrice des Services administratifs et secrétaire générale du Cégep de La Pocatière, Édith St-Amand, directrice du Centre d’études collégiales du Témiscouata, Serge Ouellet, directeur de la SADC de Témiscouata, Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata, Marie-Claude Deschênes, directrice générale du Cégep de La Pocatière.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.