Publicité
29 mai 2018 - 14:49 | Mis à jour : 15:12

Des chantiers routiers devront attendre à Rivière-du-Loup

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La Ville de Rivière-du-Loup ne pourra pas compléter tous les projets de réfection des rues initialement prévus cet été. Leurs coûts étant beaucoup plus élevés que ce qui avait été estimé, certains choix ont dû être faits, des travaux seront reportés.

Lors de la séance du conseil municipal, le 28 mai, la mairesse Sylvie a ainsi expliqué que la seule soumission reçue pour les travaux routiers, cette année, dépassait d’environ 20 % la prévision réalisée par la Ville.

«Considérant le budget qu’on voulait investir, on a dû prendre des décisions. On a retranché pratiquement 500 000 $ de travaux», a déclaré Mme Vignet. «L’argent des citoyens, on ne peut pas l’étirer à ce point là, quand on fait une planification on essaie de s’y tenir. Les gros chantiers seront maintenus.»

L’entreprise Construction B.M.L., division de Sintra, est la seule à avoir soumissionné sur l’appel d’offres en 2018. Le problème, selon les élus, c’est surtout que cette entreprise détiendrait maintenant «le monopole» de la production d’asphalte dans la région, ce qui a évidemment un impact sur les prix. Une situation exceptionnelle pour Rivière-du-Loup. 

«Il ne reste maintenant que cette entreprise-là qui rencontre les normes du ministère [pour l’ouvrage sur les infrastructures municipales], alors nous n’avons pas le choix d’y aller avec les prix qui nous sont offerts. Nous n’avons plus de compétition dans le domaine de l’asphalte (…) Ça ne va pas bien», a regretté la mairesse. Dans le passé, les entreprises Constructions Jean-Paul Landry inc. et Gervais Dubé inc., notamment, faisaient aussi partie du tableau. 

DEMANDE D’AIDE 

Mardi, Sylvie Vignet a confirmé que des démarches ont été faites à ce sujet auprès du gouvernement. Dans un cas de monopole, dit-elle, le ministère des Transports peut intervenir et fixer lui-même le prix de l’asphalte. «On ne sait pas comment le gouvernement va analyser notre situation, mais nous avons fait la demande. Ça s’est déjà vu, ça existe», souligne-t-elle.

PROJETS 

Au moment d’écrire ces lignes, la Ville de Rivière-du-Loup travaillait toujours, avec l’entreprise, à identifier les projets qui seront maintenus ou reportés. Mme Vignet pouvait toutefois déjà confirmer que les travaux attendus sur les rues Fraserville et Plourde allaient bien avoir lieu.

Davantage de détails suivront...

 

Publicité

Commentez cet article