Publicité
24 mai 2018 - 06:59 | Mis à jour : 11:11

La nouvelle caserne de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup opérationnelle en août

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Le député et ministre Jean D’Amour a confirmé, ce mercredi 23 mai, l’octroi d’une aide financière de près de 830 000 $ pour la construction de la nouvelle caserne incendie de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup. Les travaux, déjà entamés, devraient se conclure en aout. 

Rappelons que le projet est évalué à près de 1,3 M$. La subvention gouvernementale provient du programme d’infrastructures Québec-Municipalités, somme à laquelle s’ajoute un peu plus de 140 000 $ issus du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec 2014-2018 (TECQ). La part de la municipalité s’élève à environ 300 000 $.

«Pour nous, la nouvelle caserne va faire une grosse différence», explique le directeur du Service incendie de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Jacques-Éric Mercier. «Il faut comprendre qu’au cours des 5 dernières années, on a mis tout le Service conforme, tant au niveau de l’équipement et des camions que de la formation (…) Maintenant ça nous prenait un endroit pour être bien installés.» 

Présentement, deux casernes temporaires sont utilisées, celle près de l’église dans laquelle un seul véhicule peut être entreposé et un espace derrière le garage municipal où deux camions sont rangés bout à bout. À cela s’ajoute un troisième lieu, l’édifice municipal, où se retrouve le bureau du directeur. Bref, la situation n’est guère optimale.

«On va maintenant pouvoir avoir tout au même endroit. Actuellement, derrière le garage municipal, il n’y a même pas d’eau, alors on ne peut pas y faire l’entretien de nos équipements. On doit même sortir un camion pour y tenir une réunion. Mais tout ça était un mal nécessaire, l’importance a toujours été donnée aux interventions.»

CASERNE

Concrètement, la nouvelle caserne sera érigée sur Taché Ouest, en biais avec l’actuel garage municipal. Elle sera dotée de trois portes en façade et d’une latérale, d’un rez-de-chaussée et d’une mezzanine. «Nous ne construisons pas un Taj Mahal, mais une jolie caserne qui va répondre et nos besoins et correspondre à nos moyens», a imagé le maire de la municipalité, Gilles Couture. 

Selon des informations partagées en janvier dernier, on retrouvera, au rez-de-chaussée, une salle des pompiers pouvant aussi servir à la formation et aux réunions en plus d’un espace cuisine, du bureau du directeur, de toilettes alors que le bureau du lieutenant se trouvera dans le corridor. Le deuxième étage comprendra une chambre mécanique et deux petits locaux d’entreposage. Le reste du bâtiment sera à aire ouverte.

En point de presse, MM. D’Amour et Couture n’ont pas manqué de remercier les pompiers pour leur travail. Chaque jour, ils contribuent à la sécurité de toute une communauté. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • @pompier mrc rdl ! Je ne veux pas relancer le débat au contraire ce n'est qu'une simple interrogation ! 48 pompiers + l'état major ça fait du monde ! Mais je trouve que 7.9 millions c'est des $$ et qu'il serait peur-être possible de faire 2 casernes une centre ville (état major ,prévention )et un autre secteur parc industriel( camion échelle,matière dangereuse) pour 5 millions ! Voilà

    Steeve - 2018-05-25 07:46
  • Ah steeve!! Tu veux juste relancer le débat. Regarde le nombre de pompierde pompier à rdl, le département prévention. La garde en caserne 24h, L’etat Major qui y travail temps plein, la flotte de véhicule complètement différente et j’en passe énormément. En effet le projet à rdl n’est pas parfait j’en convient mais ça ne se compare pas au municipalité voisine!

    Pompier mrc rdl - 2018-05-25 06:31
  • @ Steeve
    c'est comme le garage "Camion freightliner" qui avait sur la rue Fraser.
    Ca aurait probablement été moins dispendieux de construire en neuf, que de l'acheter et de le rénover.
    Dans 10 ans, on va nous dire c'est fini (pour les 2). Il faut démolir et reconstruire.
    C'est du RDL pur sang.

    Christian - 2018-05-24 18:43
  • Très beau projet pour St-Hubert ! Mais pourquoi les municipalités de St-Hubert et St-Alexandre implante de beau bâtiments pour leurs pompiers à 1.2 et 1.3 millions et que nous à Rivière-du-Loup une facture de départ à 7.9 millions dans un bâtiment en fin de vie ??

    Steeve - 2018-05-24 16:21