Publicité
25 mai 2018 - 09:33

Chapeau Mme Marcelle Savard

Toutes les réactions 1

Afin de mettre en valeur ce que fut Mme Marcelle Savard pour la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, voici une courte biographie qui est loin de représenter tout ce qu’elle a pu accomplir.

Membre fondateur de la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, à titre de trésorière en 1987, elle fut présidente au cours des cinq années suivantes soient 1988, 1989, 1990, 1991, et 1992. Par la suite, elle a occupé le poste de vice-présidente pendant deux ans soient en 1993 et 1994. Un grand total de huit années comme membre de l’exécutif de la Société. Cela représente au bas mot plus d’une soixantaine de réunions du conseil d’administration et plus d’une cinquantaine de soirées-conférences.

C’est à elle que revient le titre de première conférencière de la société. En effet le 17 février 1987, Mme Savard prononçait une causerie dont le titre était Les personnages originaux de Rivière-du-Loup. Cette tradition se perpétue depuis ce temps pour le plaisir de tous les amateurs d’histoire et de généalogie.

Lors de la première édition du calendrier de photographies anciennes en 1991, elle n’hésita pas à avancer de son argent personnel afin que ce projet se réalise. Par la suite, elle a travaillé assidûment à la préparation de ce calendrier annuel qui compte maintenant d’innombrables parutions. Elle a investi également beaucoup d’énergie à sa vente, réussissant à vendre tous les exemplaires, un par un, en cognant aux portes de ses connaissances et amis et dans la population en général. Ainsi, débutait la première activité de financement récurrente autre que la vente de cartes de membres.

En 1987, pour sensibiliser les gens à l’importance de l’histoire locale, elle publie les premières publications de la Société, Ainsi, furent diffusés les écrits de Marika Maubac-Pouliot, À la Rivière-du-Loup autrefois, qui fut réédité en 1997. Les premiers profits de la vente sont versés à la Société. En 1988, elle fut lauréate régionale du concours S.V.P. vos papiers organisé par les Archives Nationales du Québec et par le Musée de la Civilisation.

L’été 1990 la voit organiser une exposition en l’honneur du sénateur Jean-François Pouliot présentée à la bibliothèque municipale Françoise-Bédard. Elle qui fut sa secrétaire au bureau de comté de Rivière-du-Loup et au Sénat pendant 25 ans, a su rendre hommage à cet homme hors du commun dans une publication intitulée Jean-François Pouliot, ses électeurs, ses élections, ses écrits.

Mme Savard s’est engagée dans une multitude de dossiers, parfois dans la vie civique, mais surtout à la Société d’histoire et de généalogie qu’elle a tenu à bout de bras pendant certaines périodes. Elle reçoit en 1997, le titre de membre émérite à la Société pour appuyer son apport incommensurable.

À l’automne 2012, dans une édition spéciale du bulletin de la Société d’histoire et de généalogie de Rivière-du-Loup, lancée à l’occasion du 25e anniversaire de la Société, elle attire l’attention des gens sur l’implication de tous ceux avec qui elle a travaillé pour maintenir cette organisation. La même année, elle reçut la Médaille commémorative du Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II.

Voilà une des forces de Mme Savard, qui connaissait ses propres mérites certes, mais ne manquait jamais une occasion de souligner ceux des collaborateurs et ceux qui, l’âge venant, ont continué l’œuvre des premiers débuts.

De 1972 à 1981, pendant les années de son mariage avec un franco-américain, fLouis-Israël Martel, elle habite à Manchester et devient une collaboratrice du Manchester Union Leader. Attention! Elle écrit en français sur divers sujets relatant l’actualité et le passé, parlant du Canada et de son coin de pays. À cette époque, elle reçoit les clés de la ville comme témoignage de l’appréciation de son engagement dans la communauté franco-américaine du New Hampshire.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Merci de ce beau coup de chapeau à Mme Savard que je connaissais bien.
    Elle adorait également jouer avec les mots!


    Micheline - 2018-05-25 18:16