Publicité
22 mai 2018 - 13:00

Un budget en équilibre pour le CISSS du Bas-Saint-Laurent

Les membres du conseil d’administration du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent ont adopté le 9 mai dernier lors d’une séance spéciale un budget équilibré pour l’année 2018-2019.

Ce budget annuel octroyé par le ministère de la Santé et des Services sociaux permet de financer les soins et services dispensés chaque jour à la population du Bas-Saint- Laurent.

Le CISSS s’est vu octroyer un budget d’exploitation de 709 M$, soit 25 M$ de plus que l’année précédente, ce qui le place dans une position plus confortable puisqu’aucune mesure d’optimisation n’a été demandée pour la prochaine année.

De ce montant, la somme de 677 M$ sera allouée aux opérations du CISSS dont 541 M$ ira en services directs à la population bas-laurentienne et 33 M$ serviront pour des projets d’immobilisation.

Parmi les principaux investissements prévus au cours de la prochaine année, le CISSS compte, entre autres : augmenter son budget pour l’achat de médicaments à la suite d’un ajustement consenti par le MSSS; favoriser les achats regroupés lors de ses différents contrats de service; investir dans le développement des services, notamment en hémodialyse, en CHSLD, dans les GMF, dans les entreprises d’économie sociale, dans le soutien à domicile et dans les services pour les personnes ayant un trouble du spectre de l’autisme.

2017-2018

Bien que les travaux de fin d’année soient toujours en cours, le CISSS a aussi terminé son année financière 2017-2018 en équilibre budgétaire. La présentation complète des résultats financiers sera faite à la mi-juin lors de la séance régulière du conseil d’administration, ceux-ci faisant présentement l’objet d’une analyse par les vérificateurs indépendants.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent emploie près de 8 000 employés, peut compter sur 582 médecins, dentistes et pharmaciens et des centaines de bénévoles qui ont à cœur les soins et services à la population ainsi que les valeurs de l’établissement, soit la collaboration, l’humanisation, l’engagement et la responsabilisation.

 

Publicité

Commentez cet article