Publicité
17 mai 2018 - 08:00 | Mis à jour : 14:32

Carl Bastille reçoit un coup de pouce des dragons

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

C’est le 16 mai à l’émission Dans l’œil du dragon à ICI Radio-Canada que Carl Bastille, propriétaire de l’entreprise Arbres de Noël Aux Sapins Verts de Rivière-du-Loup, a reçu l’appui de quatre dragons pour la vente de ses pieds d’arbres de Noël.

Situation inhabituelle pour eux, ils se sont engagés gratuitement à fournir des contacts à M. Bastille pour lui permettre de vendre à plus grande échelle son produit. «Ça représente beaucoup pour moi, ils savaient qu’ils pouvaient faire quelque chose. Je suis très satisfait», a mentionné l’homme d’affaires après la diffusion.

Celui-ci a reconnu avoir vécu beaucoup de stress pendant la présentation aux dragons surtout que celle-ci ne s’est pas déroulée à la perfection. «Quand j’ai installé le pied à l’arbre, j’étais du mauvais côté pour moi. Je suis gaucher et je devais travailler avec la main droite. J’ai demandé une pause et je me suis viré pour travailler avec la main gauche», a-t-il confié.

Serge Beauchemin, le dragon invité cette semaine, Christiane Germain et Caroline Néron ont embarqué en premier, suivis par Martin-Luc Archambault. Ils ont accepté de fournir une certaine aide à l’entrepreneur louperivois sans rien attendre en retour comme compensation financière. Dominique Brown a trouvé cela intéressant sans toutefois vouloir apporter sa contribution. «J’ai déjà reçu des courriels de Mme Germain», a indiqué Carl Bastille qui a donc obtenu la courroie de transmission (dragons) qu’il recherchait avec des distributeurs potentiels pour son produit. «Après ce sera à vous de faire le travail», lui a lancé M. Beauchemin.

C’est un pied d’arbre de Noël pour l’intérieur et l’extérieur. «Ça prend 30 secondes à installer l’arbre par une personne seule et c’est super solide. Les commentaires des clients sont très positifs», a mentionné M. Bastille qui travaille dans le domaine depuis 30 ans. «C’est très brillant», a souligné M. Beauchemin. «Nous n’avons jamais eu une offre comme celle-là», a ajouté Mme Néron, faisant ainsi référence au peu d’argent (35 $) demandé par Carl Bastille, soit le prix de vente du pied. Celui-ci a expliqué que ce volet de son entreprise était en démarrage.

Le propriétaire de l’entreprise Arbres de Noël Aux Sapins Verts a raconté aux dragons que 3 000 arbres de Noël avaient été vendus dans la région de Rivière-du-Loup l'an dernier. De son côté, il a écoulé 400 pieds sans avoir fait de la publicité pour cet item. Il a également précisé que le cout de fabrication du pied était de 9 $. La capacité actuelle de production de son entreprise est de 150 pieds par jour à deux personnes. «Si la demande est plus forte, nous nous ajusterons», a lancé M. Bastille.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je suis tres fier de toi tu as OSÉ

    RÉAL LANDRY - 2018-05-18 08:16
  • Félicitation!

    Maryse - 2018-05-17 13:10