Publicité
15 mai 2018 - 10:08 | Mis à jour : 10:15

Rivière-du-Loup-Témiscouata bien représenté au Conseil national de Québec solidaire

La délégation de l’Association de Québec solidaire de Rivière-du-Loup-Témiscouata revient du conseil national prête à amorcer le travail pré-électoral. Dernière instance nationale avant le 1er octobre, cette rencontre a permis aux deux déléguées régionales de participer aux délibérations pour adopter les grands paramètres du plan de transition énergétique et économique ainsi que pour déterminer la répartition du pouvoir dans un gouvernement solidaire de transition.

Goulimine Sylvie Cadôret, la candidate dans Rivière-du-Loup-Témiscouata faisait partie de cette délégation. Ce rassemblement lui a permis d’y rencontrer une soixantaine d’autres personnes déjà investies à ce titre dans les différentes régions du Québec. Comme l’a souligné Gabriel Nadeau Dubois dans son discours de clôture, «de plus en plus de gens s’indignent de l’inaction de l’État, partout au Québec des initiatives citoyennes foisonnent, des groupes se coalisent pour que l’environnement soit au cœur de la campagne électorale à venir. Québec solidaire répond présent.»

Militante écologiste de longue date, la candidate de Rivière-du-Loup-Témiscouata déclare : «Je me sens totalement en phase avec cette prise de position courageuse de mon parti, qui place l’environnement au centre de sa stratégie électorale.» Elle repart de ce congrès motivée à former son équipe électorale afin de se mettre en action et faire connaitre ses priorités pour la région.

Publicité

Commentez cet article