Publicité
8 mai 2018 - 14:38

Grève dans le transport scolaire

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

Pas moins de 1 500 élèves de la Commission scolaire de Kamouraska - Rivière-du-Loup seront directement touchés par une grève nationale dans le secteur du transport scolaire qui aura lieu le mardi 15 mai. Au total, 32 commissions scolaires au Québec sont concernées, mais la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs est épargnée.

Le 1er mai dernier, le président du secteur transport scolaire (STS) de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP–CSN), Stephen P. Gauley, a annoncé la tenue d'une grève qui touchera un total de 108 500 élèves de la province.

«En tout, 2170 conductrices et conducteurs de 44 syndicats de la FEESP–CSN seront en arrêt de travail, ce qui affectera tous leurs circuits», a précisé M. Gauley. Selon ce dernier, tous ces syndicats se sont dotés d’un mandat de grève de six jours, en assemblée générale, par voie de scrutin secret.

Les syndiqués revendiquent depuis l'automne dernier une enveloppe budgétaire supplémentaire, fermée et dédiée à l’amélioration de leurs conditions de travail. «Nous prévoyons également un débrayage au cours de la semaine du 28 mai si rien ne se règle d’ici là», a renchéri le président de la STS.

Actuellement, les salariés du transport scolaire touchent un taux horaire moyen de 17,86 $ l’heure pour un revenu annuel moyen de 19 288 dollars, alors que d’autres reçoivent 12,07 $ l’heure, un taux avoisinant le salaire minimum, sans autres avantages sociaux. En 2015, selon le syndicat, les travailleurs œuvrant dans le transport scolaire touchaient 8,5 % de moins en moyenne que d’autres emplois comparables dans le secteur privé du transport et, depuis ce temps, l’écart n’a cessé de s’amplifier.

Rappelons que dans le cadre d’un processus d’évaluation de l’emploi de conducteur de véhicule scolaire, qui fut mis en œuvre par la CSN et auquel le gouvernement et les associations de transporteurs ont participé, le comité de travail a fixé un taux horaire minimal de référence à 19,14 $ l’heure en janvier 2015, ce qui représente actuellement un taux indexé de 20,02 $ à l’embauche, sans évidemment tenir compte de l’ancienneté.

Le secteur transport scolaire de la Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN) regroupe 63 syndicats totalisant plus de 3000 conductrices et conducteurs d’autobus scolaire provenant d’une dizaine de régions administratives du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • belanger a lisle verte va brailler comme une chaplure

    gagaz - 2018-05-08 20:21