Publicité
2 mai 2018 - 16:34

Le financement du Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent double et atteint 200 000 $

Le député de Rivière-du-Loup–Témiscouata, Jean D'Amour, se réjouit du soutien annuel de 200 000 $, totalisant 1 M$ sur cinq ans, accordé au Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) dans le cadre du discours sur le budget 2018-2019. Cette somme représente plus du double du financement dont il bénéficiait au cours des deux dernières années.

L'aide financière additionnelle accordée au CREBSL se traduira, entre autres, par une capacité accrue de répondre aux demandes du milieu et de faire bénéficier la région d'une expertise pertinente et rigoureuse.

«Le Conseil régional de l'environnement du Bas-Saint-Laurent est un acteur clé de notre région. Grâce au financement bonifié que le gouvernement lui a accordé, et ce, sur cinq ans, il pourra encore mieux remplir son importante mission de contribuer au développement d'une vision régionale de l'environnement et du développement durable», a commenté le député Jean D’Amour.

Pendant les cinq prochaines années, et ce, à partir de 2018-2019, chaque CRE verra son soutien financier annuel passer à 200 000 $. «En bonifiant le financement des conseils régionaux de l'environnement (CRE), le gouvernement consolide un réseau présent partout au Québec, axé sur les solutions et la coconstruction. Les CRE ont cette capacité de concerter les acteurs régionaux, d'être branchés sur les enjeux environnementaux de leur milieu et de créer une dynamique régionale inclusive. Le gouvernement peut compter sur le regroupement des CRE pour l'interpeler, discuter des grands dossiers et l'accompagner dans une perspective de développement durable sur tout le territoire», explique Vincent Moreau, directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec.

Les CRE constituent les principaux organismes régionaux de concertation en environnement. Le Québec en compte seize, le dernier ayant été fondé en 1997 dans le Centre-du-Québec.

 

Publicité

Commentez cet article