Publicité
1 mai 2018 - 06:34

Saint-André prend en main la diversité et la proximité des services sur son territoire

Une initiative citoyenne soutenue par plusieurs entreprises et organisations locales permet de réaliser l’étape de prédémarrage d’un dépanneur multiservice à Saint-André.

Différentes évaluations et questions importantes sont à poser pour assurer le succès et la pérennité de ce genre de commerce dans une petite communauté. C’est pourquoi le prédémarrage du dépanneur multiservice comprend une étude de faisabilité commerciale avec l’analyse des facteurs de réussite, une description et une quantification des clientèles cibles et des produits à offrir.

«Cette étape d’étude de faisabilité permettra de mettre en place le modèle d’affaires et surtout, de réunir le financement nécessaire à l’ouverture du nouveau service» de mentionner Annie Brisson, initiatrice du projet et copropriétaire de l’Auberge le 112.

Le comité de pilotage du projet rassemble trois propriétaires d’entreprises à Saint-André, soit Dany Lapointe, du Garage A.L Auto, Sarah Lévesque, du Racoin Café-Camping et Annie Brisson. Le maire, Gervais Darisse, souligne les efforts du comité afin d’élaborer des stratégies pour la viabilité du projet à moyen et plus long terme.

Une autre facette importante derrière ce travail, l’expertise développée sera partagée avec d’autres municipalités ou organisations qui souhaitent mettre en œuvre un projet similaire, le but ultime étant d’offrir aux plus petites communautés des outils pour favoriser plus de services de proximité.

Les entreprises et organisations de Saint-André qui contribuent financièrement sont les Industries Desjardins, le Garage N. Thiboutot, le Garage A. L. Auto, l’Auberge le 112 et les membres du conseil municipal. La MRC de Kamouraska accorde quant à elle un montant de 5 000 $ via le Fonds de développement des territoires-Programme Émergence de projets.

Publicité

Commentez cet article