Publicité
24 avril 2018 - 11:42

Dix projets reçoivent 2,1 M$ du Fonds d’appui au rayonnement des régions

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Le 23 avril, le député de Rivière-du-Loup – Témiscouata et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour, était à Dégelis pour annoncer l’octroi d’une somme totale de 2,1 millions de dollars à dix projets dans le cadre du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

Pour l’occasion, M. D’Amour était accompagné de la préfète de la MRC de Témiscouata, membre du comité régional de sélection des projets du Fonds d’appui au rayonnement des régions et présidente du Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent, Guylaine Sirois.

«Considérées dans leur ensemble, ce sont des actions qui contribueront à l’avancement et au rayonnement de la région», a mentionné Mme Sirois. «Je tiens à remercier tous les acteurs régionaux qui participent à la réalisation de ces initiatives», a indiqué M. D’Amour.

LES PROJETS

Un projet obtient un montant de 500 000 $, soit Premier Tech Digital limitée pour le démarrage d’une entreprise technologique dont la mission sera d’offrir une gamme de produits et services assurant la transition des entreprises vers le numérique.

Pour sa part la MRC de Rivière-du-Loup reçoit 430 000 $, en association avec les huit MRC du Bas-Saint-Laurent, pour la mise en place de l’ARTERRE, soit l’embauche de deux agents de maillage qui favoriseront l’établissement d’une relève non apparentée en agriculture agissant en dehors du cadre familial traditionnel.

Trois projets obtiennent une somme de 250 000 $ chacun. Notons d’abord le parc linéaire Petit-Témis secteur sud pour la réfection de sa surface de roulement sur une distance de 35 kilomètres entre la frontière et la route 232 à Témiscouata-sur-le-Lac. Le Parc du Mont-Saint-Mathieu se voit également octroyer 250 000 $ pour son projet de développement, notamment l’aménagement d’une dizaine d’unités d’hébergement sous forme de village piétonnier. Un montant identique est accordé pour l’aménagement d’un camping de 155 espaces et d’une offre d’activités complète au Centre touristique Tête-du-Lac Pohénégamook.

La Société Duvetnor reçoit 150 000 $ pour la réalisation d’une étude pour l’aménagement de l’entrée du bassin de la marina de Rivière-du-Loup afin de concevoir avec les utilisateurs le positionnement des quais notamment.

L’Association des personnes handicapées du Kamouraska-Est à Saint-Pascal obtient 147 500 $ pour la rénovation et l’aménagement d’un bâtiment pour l’installation des bureaux de l’organisme et des espaces destinés à accueillir la clientèle.

L’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean s’est vu remettre un montant de 44 000 $ pour mettre en valeur et préserver l’attrait des plans d’eau intérieurs du Bas-Saint-Laurent par l’élaboration d’une carte interactive en ligne pour permettre aux utilisateurs des plans d’eau d’avoir accès facilement aux renseignements essentiels à la pratique des activités nautiques en eau douce.

L’Office du tourisme et des congrès de Rivière-du-Loup reçoit 35 890 $ pour l’organisation du Congrès Bienvenue Québec en octobre 2018, la plus grosse bourse touristique au Québec au cours de laquelle des voyagistes provenant de l’Europe, des États Unis et de l’Asie viendront magasiner des forfaits en sol québécois pour leur clientèle de touristes.

Finalement, l’Association forestière bas-laurentienne obtient 22 665 $ pour actualiser son atelier sur les métiers forestiers visant à en faire la promotion auprès des élèves du secondaire.

PREMIÈRE SÉRIE DE PROJETS

Rappelons que le ministre Jean D’Amour a dévoilé une première série de projets le 16 février dernier à Trois-Pistoles. Le gouvernement du Québec avait alors versé une somme de 1,2 million de dollars pour sept projets : un centre de jour à la Maison Desjardins de soins palliatifs du KRTB, un partenariat interordres des services aux entreprises à Rivière-du-Loup, un réseau internet Wi-Fi dans les périmètres urbains, la Maison Martin-Matte à Trois-Pistoles, la Coop de Solidarité Santé de Saint-Hubert, le réaménagement de l’aérogare de Mont-Joli et l’organisation d’un sommet sur l’attractivité du Bas-Saint-Laurent.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Le père noël donne. Les organismes empochent sans garantie de résultats. Comme ça ne marche pas ils redemandent à l'élection suivante, et Jean leur donne à nouveau pour être réélu. Pour compenser, on vient piger dans vos poches des augmentations d'impôt. C'est ça le succès du parti libéral...Quand donc le monde va-t-il comprendre qu'on doit arrêter ces aides stériles. Beaucoup de commerce qui ne sont pas complices des libéraux doivent financer eux même leur investissement.

    Tané de payer - 2018-04-24 16:56
  • De l'argent aujourd'hui, de l'argent hier, de l'argent la semaine dernière, etc, ouf, le Père Noël est généreux $$$ Pis c'est juste pour le petit bas St-Laurent, imaginer le montant pour la province de Québec $$$
    On devrait avoir des élections à chaque année $$$ Pas le temps de faire des coupures et beaucoup d'argent pour les projets $$$

    Christian - 2018-04-24 12:57
  • largent coulle a flot,,casens les elections,,

    gilles ouellet - 2018-04-24 12:12