Publicité
2 avril 2018 - 14:24

Une tournée du Bas-Saint-Laurent pour l’électrification des transports collectifs

Le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent (CREBSL) complète actuellement une tournée de l’ensemble des conseils des maires des MRC du Bas-Saint-Laurent, afin de présenter aux élus son étude sur l’électrification des transports collectifs. Jusqu’à maintenant, sept des huit MRC de la région ont été rencontrées.

Lancée publiquement en février dans le cadre du Forum régional sur la mobilité durable et les changements climatiques, l’étude du CREBSL offre une démonstration que l’électrification permettrait une réduction des couts de mise en place d’un service de minibus et de taxibus à l’échelle du Bas-Saint-Laurent.

D’un point de vue environnemental, le projet permettrait de combiner la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) associée à la fois au passage du transport individuel vers le collectif ainsi qu’à l’électrification. D’un point de vue social, si le transport collectif est névralgique pour élargir l’accessibilité aux services, le plancher bas et la rampe d’accès des véhicules électriques étudiés rendraient l’accessibilité universelle, estime le CREBSL.

De plus, les intervenants du milieu qui ont collaboré au projet du CREBSL considèrent qu’un réseau de minibus électriques serait un facteur positif pour l’attractivité du Bas-Saint-Laurent. De surcroit, l’électricité régionale, notamment celle provenant des parcs éoliens communautaires, pourrait être mise à contribution pour alimenter ces véhicules.

La tournée des MRC est menée de façon conjointe avec le Collectif régional de développement (CRD) qui pour sa part présente les plans de transports collectifs aux maires, dont plusieurs sont nouvellement élus. La planification d’un service de transport collectif régional est un projet mené par le CRD et les MRC depuis plusieurs années. Les plans de transport ont été élaborés par une firme spécialisée, GESTRANS, et l’étude du CREBSL se veut complémentaire aux plans, en faisant la preuve de la faisabilité et des avantages de l’électrification. L’étude complète ainsi que les documents complémentaires qui l’accompagnent sont disponibles sur le site www.crebsl.com.

Ce projet est financé par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Il a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec.

Publicité

Commentez cet article