Publicité
28 mars 2018 - 14:49

Un budget qui fait place aux régions, selon la Fédération québécoise des municipalités

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille très positivement le budget 2018 du gouvernement du Québec qui prévoit de nombreuses mesures visant à soutenir le développement des régions, notamment en matière de voirie locale, de transport collectif et d'intégration des nouveaux arrivants.

En matière de voirie locale, le budget prévoit des investissements supplémentaires de 30 M$ par an pour les travaux d'entretien du réseau routier local et bonifie de 100 M$ sur cinq ans les sommes pour les travaux de réhabilitation des routes.

«Il s'agit d'une avancée importante pour des centaines de municipalités qui réclament une bonification des sommes consacrées à ce titre depuis près de 25 ans. La voix de la FQM s'est fait entendre dans ce dossier et nous sommes heureux que le gouvernement ait répondu positivement à nos demandes répétées. Nous savons que les besoins sont encore plus élevés, mais c'est un bon début», a déclaré le président de la FQM, Jacques Demers.

TRANSPORT COLLECTIF

Concernant le transport collectif régional, le gouvernement annonce une bonification de l'aide de 39 M$ sur cinq ans. Ces sommes serviront à développer l'offre de services en régions. « Il s'agit d'une très bonne nouvelle pour les MRC et les organismes de transport régionaux. Lors de mon passage dans la MRC de La Jacques-Cartier le 1er mars dernier, la FQM avait interpelé le gouvernement sur cet enjeu et je crois que notre appel a été bien entendu. Nous sommes très satisfaits », a mentionné M. Demers.

Toujours en matière de transports, le Programme de réduction des tarifs aériens a été bonifié et permettra de réduire le cout des billets. Il facilitera l'accessibilité des régions. Le gouvernement injectera plus de 10 M$ la prochaine année et ces sommes répondent à des besoins présents en régions.

IMMIGRATION

La FQM salue également les investissements importants en matière d'intégration des immigrants. Plus de 90 M$ seront consacrés à soutenir les initiatives visant le recrutement de travailleurs, à l'échelle des régions. D'ailleurs, le ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Intégration ouvrira prochainement 22 bureaux régionaux.

«Il est important de s'assurer que ces investissements donnent des résultats concrets en régions qui elles aussi ont des besoins importants de main-d'œuvre», déclare le président de la FQM.

En ce qui a trait au développement régional, le budget 2018 prévoit que des modifications seront apportées au Fonds d'appui au rayonnement des régions (FARR) afin que les sommes issues de ce programme puissent être utilisées, comme elles pourraient l'être dans le cadre d'un fonds. «La FQM réclame depuis le début que le FARR soit converti en véritable fonds afin de faciliter la planification à long terme des interventions. L'objectif semble atteignable avec cette annonce. Nous nous assurerons que les choses se matérialisent rapidement au cours des semaines à venir», a déclaré le président de la FQM.

AUTRES MESURES

Le Budget 2018 comporte également d'autres mesures notables. Concernant la légalisation du cannabis, les municipalités bénéficieront d'un appui financier de plus 60 M$ sur deux ans pour assurer la sécurité publique et réduire les risques pour la santé. Ce montant est conforme avec la demande de 30 M$ par an formulée par la FQM plus tôt cette année.

En ce qui a trait aux milieux humides, les MRC disposeront d'une aide de plus de 16 M$ pour réaliser leurs plans régionaux des milieux humides. Par ailleurs, les municipalités qui ne disposent pas d'une cartographie de leurs zones inondables pourront bénéficier d'une aide de 15 M$ auxquels s'additionneront 20 M$ pour la préparation aux sinistres. Concernant les barrages anthropiques, une aide financière de plus de 13 M$ est prévue pour aider les municipalités à effectuer l'entretien des barrages.

Plusieurs mesures concernent aussi la forêt, dont des investissements supplémentaires de 45 M$ dans le Programme sur la biomasse forestière résiduelle et 25 M$ pour encourager l'utilisation du bois dans les bâtiments et l'innovation.

«Toutes ces mesures répondent à des besoins maintes fois exprimés par la FQM et ses membres. Nous constatons avec ce budget que le travail de la FQM a porté fruit et que nos demandes ont trouvé une écoute réceptive auprès du gouvernement. Nous croyons toutefois que le gouvernement aurait pu faire davantage dans le secteur de la forêt et que des précisions devront être apportées concernant l'utilisation des sommes entourant la légalisation du cannabis», a conclu le président de la FQM.

Source : Fédération québécoise des municipalités

Publicité

Commentez cet article