Publicité
26 mars 2018 - 10:52 | Mis à jour : 11:28

Le Cégep de Rivière-du-Loup reçoit une aide financière de 2,6 M$

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

Une aide financière de 16 M$ a été octroyée pour la revitalisation des cégeps de la région du Bas-Saint-Laurent, dont 2,6 M$ iront au Cégep de Rivière-du-Loup, par la ministre responsable de l'Enseignement supérieur, Hélène David le 26 mars. 

De plus, cette dernière a annoncé la création du tout premier pôle régional en enseignement supérieur du Québec qui se trouvera dans les régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Iles-de-la-Madeleine, nécessitant un investissement de 500 000$. 

«C’est ici que l’idée est née lors d’un souper informel au restaurant de l’Hôtel Lévesque. (…) C’est un concept extrêmement prometteur pour faire la mise en marché d’une région et de ses institutions d’enseignement supérieur», a commenté la ministre Hélène David. Voyant la chimie entre les différentes institutions, elle a souligné avoir beaucoup d’attentes concernant leur collaboration pour ce pôle régional dans l'est du Québec.

«Il faut aider les régions absolument. Ce n’est pas une question de chercher des emplois, mais surtout de chercher des employés. Lors du recrutement, il faut se tourner vers la clientèle internationale», rappelle Mme David. Un montant supplémentaire de 17,8 M$ s’ajoute à cette annonce. Il sera mis à la disposition de tous les établissements d’enseignement collégial du Québec pour les travaux des résidences.

«Ce n’est pas la première fois ni la dernière que les cégeps de l’Est travaillent ensemble et avec l’Université du Québec à Rimouski. C’est vraiment un bon coup de pouce pour poursuivre le travail que nous avions déjà entrepris, notamment du côté du recrutement. L’argent va servir tout d’abord pour la mise en commun de nos actions de recrutement, principalement à l’international», a expliqué le directeur du Cégep de Rivière-du-Loup, René Gingras.

Les établissements d’enseignement supérieur de l’est du Québec se donnent donc le défi de trouver des formules qui feront en sorte que les étudiants aient le gout de poursuivre des études universitaires à l’Université du Québec à Rimouski et de travailler dans la région. Ils se donneront également une image commune lors de leurs efforts de recrutement. Elle reste cependant à développer, ce à quoi une partie des investissements de 500 000$ serviront.

INVESTISSEMENTS AU BAS-SAINT-LAURENT

Sur un montant global de 16 M$ pour cette année, le Cégep de Rivière-du-Loup obtient une part de 2,6 M$ pour offrir aux étudiants des équipements et infrastructures modernes et sécuritaires. Le Cégep de Rimouski reçoit 7,9 M$, le Cégep de La Pocatière obtient près de 3 M$ et le Cégep de Matane, 2,3 M$.

L’ensemble des investissements pour tous les établissements d’enseignement collégial du Québec s’élève à plus de 202 M$, dont 184,5 M$ s’inscrivent dans le Plan québécois des infrastructures 2017-2027 du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Sans faire de fla-fla, avec doigté et compétence, René Gingras est devenu un leader pour tout le Bas-Saint-Laurent. Je suis fier de lui!

    Richard - 2018-03-26 16:53
  • Les bonbons des libéraux pour acheter les votes le 1er octobre? La question qui tue?: où prennent-ils tous ces millions qu’ils promettent depuis le début de l’annété? Watch out pour ceux qui vont prendre la gouverne en octobre!!!!

    GrosLoup - 2018-03-26 12:22