Publicité
20 mars 2018 - 13:11

Exercice militaire au manège de Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Plus d’une vingtaine réservistes des Fusiliers du Saint-Laurent de Matane, Rimouski et Rivière-du-Loup ont participé la fin de semaine dernière à une formation au manège militaire de Rivière-du-Loup. Ils ont pratiqué des techniques de désarmement physique et des avancées tactiques, entre autres, sous forme de divers plateaux.

«Le thème du weekend était le combat en zone urbaine et sans arme. Les angles de coupe d’un couteau et les techniques pour défoncer une porte de métal bloquée avec des gougeons de bois ont aussi été abordés par les formateurs», explique l’adjudant Jean-François Savard.

Un petit scénario complet regroupant tous les apprentissages s’est déroulé dans la journée de dimanche dans les locaux du manège militaire de Rivière-du-Loup. Tous les mois, les Fusiliers du Saint-Laurent se regroupent pour des mises à niveau et des formations de tous les types.

«C’est l’occasion de faire des apprentissages pour les nouvelles recrues et de rafraichir la mémoire des plus anciens», explique M. Savard. Les Fusiliers du Saint-Laurent est une unité de réserve des Forces armées canadiennes. Il s’agit d’un régiment d’infanterie qui supporte les Forces régulières afin de leur permettre de remplir leurs missions.

Les Fusiliers du Saint-Laurent sont aux prises avec un important manque d’effectifs. Environ 57,6% des postes sont à combler. Sur la centaine de postes disponibles à Rivière-du-Loup, une trentaine sont occupés au manège de Rivière-du-Loup. La situation n'est pas considérée comme catastrophique, mais préoccupante. Aucun des trois manèges des Fusiliers du Saint-Laurent, soit ceux de Matane, Rimouski et Rivière-du-Loup, n'est menacé à court terme.

Publicité

Commentez cet article