Publicité
18 mars 2018 - 07:08

Nicolas Lebel souhaite donner de l’espoir

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

En croisant Nicolas Lebel dans la rue, rien ne laisse présager que ses premiers jours dans la vie ont nécessité une attention particulière. Prématuré de trois mois, ce natif de la Mauricie qui réside aujourd’hui à Rivière-du-Loup depuis deux ans a lancé une levée de fonds «Donner de l'espoir» sur la plateforme GoFundMe au profit du Centre mère-enfant soleil | CHU de Québec-Université Laval.

«Je suis né autour de 27 semaines, ma naissance était prévue le 6 mars 1994 et je suis né le 6 décembre 1993. On m’a surnommé le bébé miracle parce que je n’ai quasi aucune séquelle. Je veux donner de l’espoir aux parents, c’est un moment difficile et inquiétant, mais la médecine peut faire beaucoup», raconte le jeune homme de 24 ans.

Il souhaite donc amasser la somme de 50 000 $ qu’il voulait initialement remettre à l’hôpital Saint-François d’Assise de Québec, où il est né. Toutefois, comme il n’y a plus de service de néonatalogie offert, les activités ayant été transférées au Centre mère-enfant Soleil de Québec, c’est donc Centre mère-enfant soleil | CHU de Québec-Université Laval qui sera bénéficiaire des sommes amassées. La fondation du CHU de Québec s’assurera du suivi.

 L’objectif peut sembler démesuré à atteindre, mais Nicolas Lebel ne s’en formalise pas. «Si je peux inciter 5 000 personnes à donner la somme de 10 $ ou même 50 000 personnes à donner 1 $, c’est un projet réalisable. Et si je ne l’atteins pas, l’argent amassé sera quand même utile. En plus je m’engage à visiter les parents et le personnel.»

 C’est un peu dans cette optique que Nicolas Lebel lance sa campagne, comme un appel à donner au suivant. Info Dimanche a contacté la Fondation du CHU de Québec qui s’est réjouie de l’initiative et entendait y donner suite.

Pour donner, il suffit de cliquer ICI : Donner de l’espoir.

 

Publicité

Commentez cet article