Publicité
12 mars 2018 - 16:33

Projet d’implantation d’école à Rivière-du-Loup : la Ville réagit

Toutes les réactions 16

La Ville de Rivière-du-Loup souhaite ramener à l’avant-plan les éléments prioritaires du dossier concernant le projet d’implantation d’une école de 24 classes à Rivière-du-Loup. Pour la mairesse Sylvie Vignet, il est important de répondre aux besoins urgents.

«Nous comprenons les parents de Saint-Antonin et les appuierons lorsque l’heure sera venue pour eux d’obtenir de nouvelles classes. Cependant, au moment où nous nous parlons, Rivière-du-Loup est déjà en carence de 20 classes. Nous ne sommes même pas dans des projections, nous sommes dans des besoins réels, immédiats.»

De fait, le projet de la Commission scolaire Kamouraska-Rivière-du-Loup répond déjà aux critères établis par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, qui fixe un seuil à un surplus d’au moins 125 élèves pour permettre le dépôt d’une demande d’agrandissement.

À Rivière-du-Loup, la capacité d’accueil est actuellement dépassée de 205 élèves, ce qui fait que le projet est jugé prioritaire, selon ces critères. «Il est question de se retrouver avec trois roulottes sur le terrain de l’école internationale Saint-François-Xavier, dès l’an prochain, pour créer des classes temporaires. À sa face même, on voit bien que ça n’a plus de sens et qu’il est urgent de répondre aux besoins des citoyens», explique Mme Vignet.

Pour la Ville de Rivière-du-Loup, amputer le projet prévu, comme le scénario avancé par une pétition le laisse entendre, ne ferait que créer un problème au lieu de régler la situation de façon responsable et durable. «En scindant le projet de Rivière-du-Loup, qui prévoit 24 classes, on se trouverait à ne pas combler la demande, pour se retrouver avec un problème peu de temps après. Le gouvernement du Québec a plus de projets sur la table qu’il n’y a de moyens d’y répondre. Il nous apparaît essentiel d’avancer sereinement vers la solution optimale, afin de ne pas être mis de côté, sous prétexte qu’il n’y a pas de consensus. Aussi, nous appuyons la présente démarche de la commission scolaire, qui a fait un travail rigoureux avant d’arriver à sa conclusion», complète la mairesse de Rivière-du-Loup.     

» À lire aussi : 

 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

16 réactionsCommentaire(s)
  • ça presse FUSION FUSION FUSION avec RDL

    enrage - 2018-03-13 16:59
  • @ si un enfant savait
    Exactement, vous avez tres bien compris la situation. Malheureusement certaines personnes et élus vivent dans le passé ou chaque rang avait son Ecole.
    Vivement une etude sur le regroupant , auront nous des elus pour leader ce dossier ??

    Resident Riviere verte ( futur quartier de RDL) - 2018-03-13 13:50
  • C'est peut-être les dirigeants de ces municipalités qui ne veulent pas lacher leur petit pouvoir.
    Ici je pense au Portage. Les couchers de soleil c'est bien beau, mais c'est payant juste quelques mois par année.

    René Lapointe - 2018-03-13 12:30
  • Enfin un beau dossier qui démontre comment une fusion de nos villages avantagerait nos populations. Au moins, trois municipalités ont un besoin d'espace supplémentaire. RDL, St-Antonin et St-Modeste. Quand on suit le résonnement de la CS, seule la Ville se qualifie actuellement. Les deux autres n'atteignent pas le seuil. Si on regroupe les trois on obtient, par magie, le seuil nécessaire pour l'ajout de 2 écoles ! C'est tellement dommage pour notre région, mais vous savez, pendant ce temps-là, ailleurs au Québec, les regroupements ont fait avancer de nombreuses régions. Il y a 10 ans Rimouski avait un retard considérable sur RDL. Avez-vous passé par le secteur commercial de cette ville récemment. Ça développe à la vitesse grand V. Ici on dort au gaz, on se cramponne à nos vieilles croyances et on se fait manger tout rond. Quand on essaie d'attirer des entreprises et des projets sérieux, on'a qu'un maigre 20 000 de population à mettre dans la balance. C'est l'équivalent d'un quartier dans une grande ville. Ridicule. On a un atout majeur, et c'est le seul qui nous permet de nous démarquer encore, mais pas pour longtemps, on est un carrefour naturel. Mais la traverse s'enlise dans la vase et la 20 va bientôt se rendre à Rimouski. Si on ne fait rien, on va décliner de façon importante. Cessons d'interpeller nos élus. Il ne se passera rien à ce niveau. Allez gens d'affaires, c'est de vos poches dont on parle, c'est l'avenir de votre relève (vos enfants) dont il est question. Réveillez-vous ! Réveillons nous !!

    Si un enfant savait ! - 2018-03-13 09:07
  • La ville se réveil,un mois plus tard quel temps de reflexion,il vous manque 400 élèves pour une classe 4/24 vous auriez dû penser en fonction d élèves assis sur les bancs,Pour çe qui est de monsieur Denis vous serez que St antonin paie des côtes parts pour vos infratuctures déficitaire comme aréna piscine etc et de gros montants donc garder votre fusion de votre tête c est là meilleur place.merci

    Bob - 2018-03-13 07:42
  • Nous allons a RDL pour travailler, pour les milles et un cour de nos enfsnts, pour magasiner, en fait nous allons deja a RDL pour tous et pour rien ce n’est pas plus pire pour aller a l’école. Vraiment il y a des énergies qui se perdre pour chialer pour rien .

    St-antonin - 2018-03-13 05:15
  • @Autre parent de Rivière Verte
    Il y a une différence de 5 min entre aller a rdl et aller dans le fond du village, alors pas de problème pour aller dîner a la maison ou retourner en transport scolaire après les classes.

    Parent de Riviere verte - 2018-03-13 05:10
  • Surplus de 200 élèves à Rdl réparti dans 4 écoles et à Saint-Antonin 87 élèves dans une seule école (chiffres de 2017) car étonnamment on ne peut pas avoir accès aux chiffres de 2018. Rdl est prioritaire en effet, mais saint-Antonin l'est autant!!! Pourquoi devoir se disputer? Pourquoi ne pas simplement s'entendre en pensant à nos enfants AVANT TOUT!!

    Parent de saint-Antonin - 2018-03-12 22:14
  • Vous devriez demander les places que vous avez besoin dans l'immédiat et arrêter de vous projeter dans le futur. Ce que vous voulez faire c'est de tout prendre et rien laisser aux autres municipalités. Réfléchissez aimeriez vous vous faire faire le même coup. Arrêtez de penser en bureaucrate et soyez donc humain .

    Parent inquiet - 2018-03-12 21:27
  • @ Parent de rivière verte
    Avez vous pensé à ceux qui vont dîner à la maison et qui y retourne directement après l'école? Est-ce que vous pensez que les parents vont vouloir payer des frais de garde? Et ceux qui travaillent à St-Antonin, ils devront aller chercher leur enfant à rdl!!!! Ca n'a aucun sens!! Voyons!!! Que RDL paie les frais de garde et de repas et on en reparlera !!!

    Autre parent de Rivière Verte - 2018-03-12 20:53
  • Donc, si on calcule : Mme Vignet parle d'un déficit de 20 classes. Selon l'article, RDL est en surplus de 200 élèves. Donc, 10 élèves par classes? Sérieux? Aussi, le projet de nouvelle école comporte 24 classes (environ 600 élèves). Il y a une différence de 400 élèves... C'est juste moi, ou il y a quelqu'un qui ne sait pas compter à quelque part?

    Émilo - 2018-03-12 20:19
  • Je suis de l'avis de Edi, si les élèves fréquenteraient l'école qu'ils devraient fréquenter et que les inscriptions de l'école St-Francois serait limitées à un certain nombre d'élève avec leur capacité et l'espace pour accepté ou non les élèves en dehors du cartier, il y aurait probablement moins de problème a cet école. Ils acceptent trop d'élèvent qui devraient aller dans leur école respective et ensuite ils disent que ça déborde. Pour St-Antonin, il est très important que les enfants restent dans leur municipalité. Faites le contraire, demandez aux enfants de RDL d'aller à l'école à St-Antonin, personne de RDL ne voudrait ça.

    Chacun chez eux. - 2018-03-12 20:08
  • @Edi : Toute les écoles sont pleines. Pas juste St-Francois.

    Sebas - 2018-03-12 19:14
  • Comme parent du secteur Rivière verte, je souhaite que le projet de RDL se réalise le plus tot possible . De plus mais si ce n’est pas dans les plans, si nos enfants devaient aller a l’école a RDL dans le futur il serait beaucoup plus pratique pour nous parents car nous n’aurions plus a aller dans le fin fond du village pour aller chercher nos enfants

    Parent de Riviere verte - 2018-03-12 18:37
  • Espéront qu’un groupuscule de parents motivés par la désinformation d ´ un certain maire ne fasse pas avorté un bon projet pour la région. Vivement une fusion pour éviter ces chicanes inutiles.

    Citoyen pour la fusion - 2018-03-12 18:12
  • Combien il y a d'élèves qui frequentent cette ecole sans habiter dans le quartier?

    Edi - 2018-03-12 16:47