Publicité
9 mars 2018 - 06:32

Changement d’heure : vérifiez vos avertisseurs de fumée !

C’est dans la nuit du 10 au 11 mars prochain que nous passerons à l’heure avancée. Profitons-en pour vérifier les avertisseurs de fumée. Ce message peut sembler répétitif au fil des ans, mais il est très important, rappelle l’Association des techniciens en prévention incendie du Québec (ATPIQ).

«Pensez simplement à l’incendie funeste survenu lundi dans une résidence de la municipalité de Taschereau où quatre personnes ont perdu la vie», indique le président de l’ATPIQ, Rudy Hamel. «Sans s’ingérer dans l’enquête en cours et sans spéculer sur les circonstances entourant cette tragédie, rappelez-vous que l’alerte aux pompiers a été donnée à 5 h le matin. Assurez-vous de placer toutes les chances de votre côté en ayant la certitude que vos avertisseurs de fumée sont en mesure de vous réveiller.»

Assurez-vous de placer votre avertisseur de fumée au bon endroit et de la bonne manière. Idéalement, il sera situé dans un corridor près des chambres à coucher. Notons que dans la majorité des règlements municipaux, il est exigé d’installer au moins un appareil par étage pour une maison, ou encore un par logement. Mais si vous avez le sommeil profond, n’hésitez pas à en placer un de plus, ce n’est pas interdit.

L'avertisseur de fumée possède une date de péremption. Un avertisseur de fumée datant de plus de 10 ans doit être remplacé. Une détection rapide de la fumée dans votre demeure vous donnera plus de temps pour réagir et faciliter votre évacuation. N’hésitez pas à contacter votre Service de sécurité incendie pour plus d’information.

Publicité

Commentez cet article