Publicité
10 mars 2018 - 07:20

René Pelletier exposera ses reconstitutions virtuelles historiques à Saint-Antonin

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 3

Les reconstitutions virtuelles historiques de René Pelletier de Rivière-du-Loup sont passablement connues et son travail apprécié. Sujet de reportages d’Info Dimanche dans le passé, M. Pelletier vous convie cette fois à la bibliothèque municipale de Saint-Antonin au cours des mois d’avril à aout pour voir de nouveaux tableaux.

Après des recherches pointues sur l’histoire et l’apparence d’origine des bâtiments, il s’installe à son ordinateur et, à l’aide d’un logiciel professionnel de traitement d’image, il entame le long processus vers la résurrection de l’édifice choisi. Il compte maintenant une cinquantaine de tableaux à son actif. Environ 30 seront exposés cet été dont ses dernières reconstitutions.

Parmi celles-ci, quatre maisons qui ont été construites à la demande de Féli Césime Dubé il y a plus de 100 ans à Rivière-du-Loup pour les membres de sa famille, dont son fils Charles-Eugène qui a été maire de Rivière-du-Loup. Deux de ces résidences sont plus connues aujourd’hui pour avoir abrité deux restaurants sur la rue Lafontaine, soit Chez Antoine et la Villa du Spaghetti. La troisième est encore debout après avoir été déménagée au coin des rues Frontenac et St-Louis. Une particularité de cette résidence, elle a eu l’électricité avant toutes les autres puisque Féli Césime Dubé a été propriétaire de la première centrale électrique en bas des chutes. La quatrième a été déménagée sur le chemin Fraserville en 1974 et démolie quelques années plus tard.

M. Pelletier n’en est pas à sa première exposition, certaines de ses reconstitutions virtuelles historiques ont également été exposées à deux reprises, en 2016 et 2017, à la bibliothèque municipale Françoise-Bédard de Rivière-du-Loup. À la bibliothèque municipale de Saint-Antonin, située au sous-sol de l’édifice municipal (261, rue Principale), vous pourrez donc les admirer des mois d’avril à aout sur les heures d’ouverture : mardi et jeudi de 19 h à 20 h 30, mercredi de 14 h à 16 h et samedi de 9 h à 12 h.

«Je veux montrer aux gens ce qu’était la beauté du passé», c’est en ces termes que René Pelletier définit la motivation qui l’anime quand il réalise des reconstitutions virtuelles historiques de bâtiments de notre patrimoine. Ces réalisations sont le résultat d’un travail de précision, tout à l’honneur de René Pelletier qui est atteint d’ataxie et considéré inapte au travail. Malgré tout, il a su exprimer son talent avec conviction et passion.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)


  • René Pelletier n'est pas inapte au travail . La preuve . Il est inapte à certains travaux . Je suis irrité de lire de tels propos dans Info -Dimanche .

    Dure Delafeuille - 2018-03-11 11:02



  • Un jour , un type de 19 ans , est parti de St-Alexandre de Kamouraska avec UNE vache au bout d'une corde comme dans le film de Fernandel. Il a marché jusqu'à Saint -Jacques de Madawaska au NB où il s'est installé sur une terre. C'est l'arrière grand-père d'une de mes amies ,Mme D. Turgeon .Cela se passait il y a quelques 120 ans .

    C'est un sujet de roman , un scénario de film!

    Dominique Martin - 2018-03-11 10:58
  • René tu as toute mon admiration pour pour ton ton travail exceptionnel sur le patrimoine bâtit de Rivière-du-Loup. J'invite les gens à passer admirer ton exceptionnel travail.

    Georges Mailloux - 2018-03-10 18:36