Publicité
25 février 2018 - 10:28

Un marché qui avantage les acheteurs ?

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Alors, aux acheteurs ou aux vendeurs le marché immobilier? La question revient évidemment sans cesse lorsqu’on s’intéresse à l’achat et à la vente d’une résidence. 

En fait, selon les courtiers avec qui Info Dimanche a discuté, le marché immobilier de la région de Rivière-du-Loup est toujours aux acheteurs, mais dans une proportion moins importante qu’il y a quelques années ou qu’ailleurs au Québec (c’est plus équilibré). 

Actuellement, on estime qu’il y a sur le marché 1 acheteur pour 13-14-15 maisons, environ. Naturellement, l’acheteur s’en trouve avantagé, mais le vendeur n’est pas en reste. Ceux-ci doivent peut-être être plus patients, mais ils finissent par obtenir un prix juste et intéressant pour leur demeure. 

Dans la région de Rivière-du-Loup, Notre-Dame-du-Portage, Cacouna, Saint-Antonin, Saint-Modeste et Saint-Arsène, environ 300 ventes résidentielles ont été réalisées au cours de l’année 2017, selon le baromètre de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ). 

Le prix moyen d’une résidence unifamiliale dans le secteur est de 183 000 $ et le délai de vente moyen est de 172 jours, soit plus de 5 mois. Au Québec, en moyenne, le temps de possession d’une résidence est d’environ 7 ans. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Le marché avantage certain !
    Quand ta maison est pas à vendre et que le courtier vient chez vous en te disant qu'il y a un acheteur pour ta maison. En plus il faut sortir dans 3 mois...
    Faut le faire ! 😲 Y ont faim les courtiers 🤑

    Un propriétaire - 2018-02-25 11:29