Publicité
23 février 2018 - 06:00 | Mis à jour : 09:08

Prévention incendie : la majorité des écoles primaires ne sont pas reliées à une centrale d’appels

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 2

L’intervention incendie qui nécessite la fermeture de l’école primaire Les Moussaillons de Saint-Honoré-de-Témiscouata depuis le 15 février a soulevé des interrogations à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. Sur 39 établissements scolaires, 35 étaient équipés d’avertisseurs de fumée à ce moment, alors que 4 n’en avaient pas. La majorité des écoles du KRTB ne sont pas reliées à une centrale d’appels.

«Vous pourrez prendre pour acquis que pour les avertisseurs de fumée, ce sera réglé dès le 23 février», a affirmé le coordonnateur des services des ressources matérielles de la CS du Fleuve-et-des-Lacs, Éric Chouinard. Dans le secteur du Transcontinental, huit écoles sont reliées directement avec une centrale d’appels. «Toutes nos écoles sont équipées de systèmes d’alarme incendie sonores, avec la poignée rouge qui permet de donner le signal d’évacuation. Les normes du bâtiment et règlements municipaux sont respectés», assure M. Chouinard.

Le préventionniste incendie de la MRC de Témiscouata, Gérald Dubé, souligne que la majorité des systèmes d’alarme scolaires sur son territoire ne sont pas reliés à une centrale. «Ça aurait pu faire la différence à Saint-Honoré, d’avoir un tel système. Ça nous aurait averti et on aurait peut-être pu limiter les dommages en arrivant plus vite, plutôt que d’attendre la présence de quelqu’un le lendemain matin. Heureusement, il ne s’agissait que de matériel», souligne-t-il.

Ce dernier recommande par ailleurs l’installation d’un système d’alarme relié à une centrale afin de permettre aux pompiers de sauver du temps et d'arriver sur le lieux plus rapidement. «Si on extrapole et qu’il y avait eu un danger pour la vie, c’est un plus pour tout le monde, les pompiers et les occupants. C’est certain que ça amène des couts, mais à mon avis, une vie n’a pas de prix», ajoute M. Dubé.

RIVIÈRE-DU-LOUP

Éric Deschênes, préventionniste pour le Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup, précise que les normes de prévention incendie varient selon la taille des bâtiments et le nombre de personnes qui les fréquentent. Tout de même, pour le secteur de Rivière-du-Loup, la commission scolaire confirme que toutes les écoles sont munies de détecteurs de fumée dans les corridors et de détecteurs de chaleur. La liaison avec une centrale d’appels n’est, selon M. Deschênes, pas obligatoire puisque personne n’est présent dans ces bâtiments 24h/24.

Seulement les écoles secondaires du territoire de la CS Kamouraska-Rivière-du-Loup sont reliées à une centrale d’appels privée qui fait des vérifications avec des personnes-ressources avant d’alerter les services d’urgence. «Il y a un filtre avant que ce soit transmis», ajoute Éric Choinière, directeur des communications pour la CS Kamouraska-Rivière-du-Loup. De leur côté, les écoles primaires sont équipées de détecteurs seulement. L'alerte doit donc être donnée aux services d'urgence par des témoins ou responsables sur place. 

Les détecteurs de fumée dans les écoles déclenchent le panneau d’alerte incendie. Un fort avertissement sonore, soit une cloche ou encore une sirène, retentit par la suite pour réaliser l’évacuation du bâtiment. Elle permet d’alerter à la fois les occupants et les voisins immédiats d’une situation d’urgence. Ils se différencient ainsi des avertisseurs de fumée, un appareil fortement recommandé dans les résidences qui émet un signal sonore répété plus faible.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • (Ils) ont clairement vos enfants a cœur, c'est l'évidence même !

    Belle occasion d'administer a ces... administrateurs un
    remède adéquat avec un recours collectif qu'ils devront payer
    de leur poches ! Pas en augmentant nos taxes si facilement, encore
    une fois

    Y'a souvent des BMW, Subaru, Mercedes, 4X4 dans les stationnements de ces
    endroits publiques, mais toujours pas de systèmes de sécurité incendie adéquats...

    Bonne année 2018, en retard.

    Le capitaine Fish - 2018-02-23 20:45
  • Quel sorte de prévention qui se fait dans temis à la mrc depuis temps il a du faire des pratiques dans les écoles avoir plan d'intervention

    Pompier - 2018-02-23 16:15