Publicité
22 février 2018 - 10:30 | Mis à jour : 11:35

#ÀCauseDeBarrette

Des paramédics dénoncent l’inaction de Gaétan Barrette avec un mot-clic

La Fédération des employés du préhospitalier du Québec (FPHQ) a lancé, le 22 février, le mot-clic #ÀCauseDeBarrette. La FPHQ invite par le fait même ses membres à dénoncer les conséquences de l’action, voire de l’inaction dans certains cas, du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette.

Depuis le lancement du mot-clic en question, plusieurs paramédics du Québec ont pris la parole en enregistrant de courtes vidéos. Celles-ci sont publiées sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, notamment. 

«À cause de Barrette et des horaires de faction, la population de la Mitis doit subir un délais d’au moins 8 minutes avant le départ d’une ambulance lors d’appels d’urgence (…) Vous, Dr Barrette, seriez-vous capables de retenir votre souffle pendant 8 minutes? Un enfant qui s’étouffe doit le faire», ont d’ailleurs lancé Myriane Cyr et Alexandre Arseanault, paramédics au Bas-Saint-Laurent, dans un court extrait.  

Le paramédic Pier-Luc Croteau de Lévis lance lui aussi un cri du coeur. «(…)Aujourd’hui le temps de réponse est de 15 à 20 minutes. On ne réanime plus personne, les gens meurent. On a perdu l’un de nos collègues. Il est temps d’agir, on vous l’a déjà trop dit.»

La Fédération des employés du préhospitalier du Québec réunit plus de 1 500 travailleurs du domaine du préhospitalier partout en province. AU KRTB, elle représente la Fraternité des paramédics du Bas-St-Laurent, la Fraternité des paramédics de St-Alexandre, la Fraternité des paramédics du Grand Portage, ainsi que la Fraternité des paramédics de La Pocatière. 

 

Publicité

Commentez cet article