Publicité
19 février 2018 - 10:52 | Mis à jour : 11:33

Derniers travaux sur le clocher de l'église Saint-Patrice

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Tout en haut du clocher de l’église Saint-Patrice à Rivière-du-Loup, un travailleur installé dans une nacelle s’affairait ce matin à réparer les tuiles endommagées à la suite des forts vents qui l'avaient déstabilisé en janvier 2017. Des faiblesses de la structure avaient alors été découvertes par le Service d’ingénierie de la Ville de Rivière-du-Loup.

La Fabrique de Saint-Patrice a procédé aux réparations de solidification et de stabilisation. Le 19 février, les travailleurs s'affairaient à rattacher les tuiles instables qui avaient été endommagées. Il s’agit du dernier élément à réparer, une opération de finition extérieure.

«C’est la fin des travaux. Les tuiles déclouées tenaient encore, mais ils vont attacher celles qui étaient détachées. Si les vents sont trop forts, ils devront toutefois attendre», explique le président de la Fabrique de Saint-Patrice, Hubert Lafortune.

Si tout se passe comme prévu, ces travaux devraient durer jusqu’à mercredi. Tous les couts sont couverts par les assurances. Ils s’élèvent à environ 48 000 $. Le stationnement sera fermé pendant ces trois jours pour permettre à la grue d’être installée correctement.

En janvier 2017, le vent avait cassé des attaches de métal d’un coin du clocher, ce qui en avait affaibli un deuxième. La structure a donc été solidifiée temporairement en attendant que les pièces nécessaires soient fabriquées. Les travaux ont été exécutés pendant trois mois.

» À lire aussi : Inquiétudes envers la stabilité du clocher de l’église St-Patrice

 

Publicité

Commentez cet article