Publicité
16 février 2018 - 14:32 | Mis à jour : 14:46

Lavage des mains: Le CISSS du Bas-Saint-Laurent fait piètre figure

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin
Toutes les réactions 1

Le ministère de la Santé et Services sociaux prévoit dans son Plan stratégique 2015-2020 des cibles à atteindre en matière de pratiques exemplaires d'hygiène des mains dans ses établissements par le personnel soignant. Pour mars 2018, l'objectif fixé est de 70 %. Le CISSS est loin du compte avec l'un des pires taux de la province, soit un maigre 34 %.

En fait, seul le CISSS de la Capitale-Nationale fait moins bien avec 31 %. C'est à Laval que l'on obtient le meilleur pourcentage, avec 70 %. Au Bas-Saint-Laurent, on admet que les chiffres obtenus ne sont pas satisfaisants.

Un plan d'action a donc été mis en place en décembre dernier dans le but avoué de corriger la situation. Une campagne de communication sur les bonnes pratiques d'hygiènes a donc été lancée et de la formation est donnée en ce sens depuis janvier dernier au personnel clinique et administratif. Des audits seraient maintenant effectués en continu.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent soutient que les taux d'infections nosocomiales (contractées dans un établissement de santé) sont restés sous contrôle. Consciente qu'elle ne pourra atteindre l'objectif de 70 %, la direction du CISSS maintient le cap quant à l'objectif de 75 % pour 2018-2019. Soulignons que la cible à atteindre pour 2019-2020 devra être de 80 % des pratiques d'hygiène des mains de façon conforme aux pratiques exemplaires pour 80 % des indications.

LAVAGE DES MAINS

Le ministère a identifié quatre moments clés où il est nécessaire de se laver les mains, soit : avant d’entrer en contact avec le patient ou son environnement. avant une intervention aseptique, après un risque de contact avec des liquides organiques et après le contact avec le patient ou son environnement.

L’hygiène des mains inclut le lavage des mains à l’eau et au savon, ainsi que la friction avec une solution hydroalcoolique. Le procédé physique utilise une solution hydroalcoolique qui permet de réduire le nombre d’organismes qui se trouvent sur les mains, lorsque celles-ci ne sont pas visiblement souillées.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Trop d activités de groupe n aident pas non plus exemple tournoi de hockey ect

    Karole Harrisson - 2018-02-18 07:45