Publicité
16 février 2018 - 11:46

Un avenir à saveur d’érable pour des jeunes du Témiscouata

Le Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata (CJET) est heureux d’annoncer le début du projet de préparation à l’emploi en acériculture : Un avenir à saveur d’érable.

D’une durée totale de treize semaines, ce projet permettra à douze jeunes âgés entre 18 et 35 ans d’accroitre leurs connaissances dans le domaine de l’acériculture ainsi que de développer des compétences et aptitudes sociales et professionnelles.

Au cours du projet, ces jeunes participeront à divers ateliers et effectueront également des stages en entreprises qui leur permettront d’exercer les compétences acquises. L’objectif principal de cette initiative est d’outiller les participants afin qu’ils intègrent le marché de l’emploi à la fin du parcours.

DE BELLES POSSIBILITÉS D’EMPLOI

Présentant une forte demande en main-d’œuvre, l’acériculture est un secteur offrant des possibilités d’emploi importantes dans le milieu. «Il s’agit non seulement d’un projet qui sera bénéfique pour ces jeunes, mais également pour les acériculteurs de la région, qui ont un besoin criant de main d’œuvre», explique Valérie Briand, présidente du Carrefour jeunesse-emploi de Témiscouata.

Un accompagnement sera également offert à ces jeunes par l’équipe du CJET afin de bien préparer leur entrée sur le marché du travail. Ils bénéficieront entre autres d’ateliers qui leur permettront de cibler les employeurs et développer l’approche auprès d’eux, de découvrir et pratiquer les techniques d’entrevues, d’établir des stratégies de recherches d’emploi et participer à d’autres ateliers facilitant leur intégration en emploi.

Ce projet est rendu possible grâce à la collaboration de divers partenaires, dont le Centre local d’emploi de Témiscouata, la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, la MRC de Témiscouata et COSMOSS.

Publicité

Commentez cet article