Publicité
7 février 2018 - 11:02 | Mis à jour : 16:53

Carrefour maritime : Rivière-du-Loup déterminée à aller de l’avant

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La mairesse de Rivière-du-Loup, Sylvie Vignet, souhaite lancer le projet de Carrefour maritime le plus rapidement possible. À la suite d’une «belle rencontre» impliquant le député et ministre Jean D’Amour, en début de semaine, Mme Vignet confirme que le dossier est sur la bonne voie. 

Les différents partenaires à ce projet très attendu ont ainsi tous confirmé leur présence. Le montage financier reste néanmoins en évaluation et des changements devront être faits, assure-t-on. Mme Vignet cible le mois de mars comme échéancier pour cette étape.

Le 25 janvier, la Ville de Rivière-du-Loup a pu connaitre en détail ce qu’impliquait l’aide financière accordée par le gouvernement. Sylvie Vignet avait alors souligné le besoin de trouver de nouvelles façons de financer les dépenses non admissibles à la subvention. Celles-ci concernent notamment le bâtiment qui ne correspondra vraisemblablement plus à celui envisagé avec le projet initial de 14 M$. 

«Un comité restreint formé de représentants de la ville, d’attachés politiques et de partenaires travaillera ardemment à trouver des solutions et à peaufiner le projet. Tout le monde est sur la même longueur d’onde, nous sommes positifs et on regarde vers l’avant», a-t-elle indiqué. 

Il n’est pas impossible que les mensualités chargées aux locataires du futur bâtiment soient plus importantes. La Ville de Rivière-de-Loup assure que sa participation, évaluée à 4,6 M$, ne sera pas revue à hausse. «Nous nous sommes engagés auprès des citoyens. Nous ne reviendrons pas sur notre parole.»

Sylvie Vignet est impatiente de voir les travaux débuter. La situation au quai de Rivière-du-Loup ne met pas la ville en valeur, rappelle-t-elle. «C’est un projet intégrateur majeur pour notre région et l’industrie touristique. Plus de 200 000 voyageurs passent par là tous les ans. Nous sommes plus fiers que cela à Rivière-du-Loup. C’est gênant actuellement». 

Elle souhaite que les prochaines étapes se déroulent rondement et que le chantier puisse être lancé dans les prochains mois. 

 

Publicité

Commentez cet article