Publicité
2 février 2018 - 14:30 | Mis à jour : 14:39

Demande pour une nouvelle école dans le secteur de Rivière-du-Loup

Toutes les réactions 10

Lors de sa dernière séance ordinaire, le conseil des commissaires de la Commission scolaire de Kamouraska-Rivière-du-Loup a adopté une résolution afin de demander au ministère l’autorisation de construire une nouvelle école dans le secteur de Rivière-du-Loup.

La clientèle scolaire a beaucoup augmenté au cours des dernières années. Cette évolution démographique, combinée aux baisses du nombre d’élèves par classe et aux nouvelles orientations du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, en matière de qualité de vie dans les écoles, est à la base de cette demande.

Pour la seule ville de Rivière-du-Loup, le nombre d’élèves fréquentant les trois écoles, Internationale Saint-François-Xavier, Roy-Joly et La Croisée I et II, est passé de 1 120 élèves de niveau préscolaire et primaire à 1 325, et ce, en l’espace de 5 ans. Les écoles de l’environnement immédiat de Rivière-du-Loup subissent également les impacts de ces changements, l’École Lanouette de Saint-Antonin accueillant 385 élèves en 2017-2018 comparativement à 362 il y a cinq ans et l’École Saint-Modeste accueillant 145 élèves en 2017-2018, comparativement à 96 pour la même période.

Ces hausses de clientèle ont amené le conseil des commissaires à convenir qu’il était temps de demander la construction d’une nouvelle école auprès du ministère, pour le secteur de Rivière-du-Loup, et ce, dans le cadre de la mesure «Ajout d’espace pour la formation générale». Rappelons que, dans les deux dernières années, le conseil des commissaires avait demandé l’ajout d’un gymnase à l’école La Croisée II (demande acceptée et construction confirmée pour l’été 2018) et l’ajout d’un gymnase à l’école Saint- Modeste (demande en cours d’analyse).

Cette nouvelle construction permettrait de répondre aux préoccupations de la commission scolaire et de ses partenaires, devant le constat que les élèves sont de plus en plus à l’étroit dans les locaux actuels. Plus particulièrement, les nouvelles normes du ministère permettent d’exiger l’ajout d’espace lorsque les locaux dits «de services» sont insuffisants. Ces normes prévoient que les écoles devraient bénéficier d’espaces spécifiques pour la bibliothèque, l’anglais, la musique, l’informatique et les services de garde, entre autres.

«Ces locaux ont, au fil du temps, été transformés en locaux de classe pour répondre aux besoins de la clientèle grandissante. Il est temps de redonner aux milieux ces espaces qui répondent aux besoins des élèves d’aujourd’hui» résume Yvan Tardif, directeur général. 

Ainsi, pour les trois écoles de Rivière-du-Loup, les dernières analyses démontrent un besoin pour 19 locaux supplémentaires dans les prochaines années. Les mêmes analyses démontrent que, pour les deux autres écoles situées à proximité de Rivière-du-Loup, ce sont 11 locaux supplémentaires qui sont requis. En tout, c’est donc un manque de 30 locaux de classe qui est prévu, dans le secteur de Rivière-du-Loup, dans les prochaines années.

M. Tardif a récemment rencontré les représentants du ministère pour leur faire part de la situation. Rappelons que le ministère demandait, historiquement, qu’une augmentation de clientèle significative soit constatée avant qu’une demande de construction d’école soit déposée. «Ce seuil est amplement atteint», ajoute-t-il.

La demande de construction a été déposée auprès du ministère la semaine dernière et une réponse est attendue dans les prochains mois.

Rappelons que la dernière construction d’école, dans le secteur de Rivière-du-Loup remonte à 1972, date de l’ouverture de l’École Joly. Depuis 1972, la population de Rivière-du-Loup est passée de 12 750 à près de 20 000, ce qui justifie l’ajout d’une quatrième école dans le secteur, après les écoles Internationale Saint-François-Xavier, Roy-Joly et La Croisée I et II.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • Pseudonyme,
    Quand on critique une personne, un organisme etc, on devrait avoir la décence de s'identifier. Surtout une critique négative. je crois que le minimum de décence est de s'identifier correctement. Mais je dois me rendre à l'évidence, que ça n'arrivera pas ni ici ni ailleurs.
    Je signe mon nom et j'accepte la critique quand les gens ne sont pas d'accord avec mes opinions ils me le font savoir et c'est exactement ce que je fais. La preuve je vous répond et je ne vous en veux pas pour autant.


    René Lapointe - 2018-02-05 11:08
  • @René Lapointe
    Vous êtes royalement énervant avec cette réponse régulière qu'un pseudonyme n'est pas bon pour vous. Je vous rappelle que les pseudonymes sont acceptés pour donner notre opinion. Si vous ne vivez pas bien avec ça, écrivez ailleurs. Votre comportement fait justement qu'on préfère utiliser un pseudonyme parce que vous croyez que vous êtes le seul à avoir raison. Et je ne suis pas quelqu'un qui a commenté cet article auparavant.

    Pseudonyme - 2018-02-04 20:41
  • C'est qui l'anonyme qui a écrit ce commentaire. Et en plus tu n'es même pas assé honnête pour signer et ce anonymement.
    Commence par t'identifier et ensuite je vais te répondre. Et moi je ne vais pas me cacher sous un pseudonyme.

    René Lapointe - 2018-02-03 12:20
  • Ouf ! Lay krytur de sartin fa pitier. Sa ay krit ô son.
    Il y en a certains qui auraient justement besoin d'aller à l'école pour refaire leurs cours de français...

    Aïe mes yeux - 2018-02-03 12:04
  • Ou est parler de laisser un pour contre il étudie le problème arrête de jouer à victime âme sensible

    Réponse à lobb - 2018-02-03 08:39
  • A Johnny c toi qui devrai ce poser la question je suis tu incompétent dans le dossier ou aveugle. L école de gaspe était déserté depuis des année l'école de métier avait un besoin criant et à transformer un nid vide en un nid occuper et rentabiliser ou est l'erreur quand on sait que le problème du nombre aurai été le même.

    A René Lapointe un mot =chialer pour chialer c est de l'information il me semble que tu devrai être content de pas être mis au courant le jour de la lève de terre le payeur de taxe de tout le krt

    Finalement aller donc dans les école travailler la pendant 2 mois avant d être assis chez vous à critiquer comme des bien être on parle d éducation on patch pas sa à moitié ce genre de problème

    A René Lapointe a Johnny et les autres - 2018-02-03 08:38
  • Il me semble que cette nouvelle est titrée:::
    DEMANDE pour une nouvelle école dans le secteur de RDL.
    Il n'est stipulé nulle part qu'il y aura construction demain. Faudrait peut-être attendre qu'il se passe quelque chose (je veux parler d'un projet concret)et ensuite réagir et surtout agir.
    Nous sommes tous des payeurs de taxes scolaires donc on a notre mot à dire et çà concerne tout le KRT.

    René Lapointe - 2018-02-02 21:46
  • Et dire qu'une telle école a été convertie en autre chose, rue de Gaspé!
    Malvoyance ou incompétence?

    Johnny - 2018-02-02 16:21
  • l ecole lanouette a 385 eleves depassant de 50 l a normalite sera t elle laisse pour conte..

    loppp - 2018-02-02 15:55
  • Pourquoi ne pas agrandir une école dans un secteur problèmatique ? On sauverais des coûts ?

    Un Papa - 2018-02-02 15:40