Publicité
1 février 2018 - 06:32

Le Club Richelieu de Trois-Pistoles accepte maintenant les femmes

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Rompant avec une tradition vieille de 60 ans, le Club Richelieu de Trois-Pistoles accepte maintenant les femmes dans ses rangs. Il y aura d’ailleurs un souper de recrutement le vendredi 21 février prochain à la microbrasserie Le Caveau des Trois-Pistoles sur la rue Pelletier.

Les personnes intéressées à participer à cette activité peuvent se procurer des billets auprès des Richelieu Jacques Bérubé au 418-851-1805, Yannick Ouellet au 418-851-5400 ou Martin Ouellet (président) au 418-851-4242 poste 8961.

Le Club Richelieu de Trois-Pistoles compte actuellement 18 membres. L’organisme est au service de la jeunesse de son milieu par des actions sociales, éducatives, culturelles, économiques et autres. Le mouvement fait la promotion de la francophonie à l’échelle locale comme à l’internationale.

L’engagement de ses membres se voit plus spécifiquement à Trois-Pistoles dans la maison La Source, qui appartient au Club Richelieu depuis 1969. Chaque été, les Richelieu y accueille plus d’une centaine de jeunes provenant de la MRC des Basques dans le cadre de camps d’été. Entourés de moniteurs compétents et expérimentés, il s’agit pour ces enfants d’une occasion unique de socialisation et de développement personnel. Hors saison, la maison peut aussi servir aux différentes activités du Club et autres organisations.

Le Club Richelieu de Trois-Pistoles, appuyé par le réseau Richelieu International, prône ses valeurs : intégrité, partage, paix, fraternité, santé physique, santé mentale, persévérance scolaire, entraide, valorisation, éducation, épanouissement, compassion, etc.

Il soutient également ses membres dans leurs actions. Ceux-ci ont d’ailleurs l’occasion de se regrouper pour échanger sur les projets du Club à l’occasion d’un souper des membres qui a lieu à toutes les deux semaines, sauf pendant la période estivale au cours de laquelle il y a relâche.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • ... 2018 !

    Et les femme voilées ?

    N'oui ?

    Yassère Arrasphalte - 2018-02-03 00:19