Publicité
28 janvier 2018 - 15:45

Un maillage avantageux avec l’ATA pour les diplômés en agroalimentaire issus de l’ITA

L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA) se réjouit du travail de représentation et de promotion réalisé par l’Association des technologues agroalimentaire (ATA). Les étudiants et les diplômés de l’ITA sont nombreux à participer aux activités mises sur pied par l’Association.

L’ATA tient chaque année un déjeuner-conférence qui constitue une réunion importante de ses membres. La 19e édition de cette rencontre a eu lieu le 17 janvier dernier à l’Espace Saint-Hyacinthe dans le contexte du Salon de l’agriculture. «Ce rendez-vous annuel permet aux technologues diplômés d’ici et d’ailleurs d’actualiser leurs connaissances sur les grands enjeux qui touchent l’agriculture d’aujourd’hui. Il représente également un lieu de rassemblement et de rencontre pour les technologues travaillant dans les différents secteurs de l’agroalimentaire», a expliqué Michel Ste-Marie, directeur du campus de Saint-Hyacinthe à l’ITA.

Le déjeuner-conférence est aussi l’occasion pour l’Association de reconnaitre le mérite de l’un de ses membres. Ainsi, le Mérite technologique agroalimentaire 2018 a été remis à Christian Massé, directeur général de la Coop des Montérégiennes. M. Massé a obtenu un diplôme en technologie agricole (zootechnologie) de l’ITA, campus de La Pocatière en 1981. Décerné annuellement, cet honneur vise à souligner le mérite d’un technologue qui, par son travail exceptionnel et ses réalisations, a contribué au développement du secteur agroalimentaire, à la promotion de la profession de technologue et, de façon générale, au progrès de la société québécoise. «L’Institut se réjouit de la reconnaissance qui est accordée à l’un de ses diplômés encore une fois cette année et félicite chaleureusement M. Massé pour ses accomplissements», a commenté M. Sylvain Gingras, directeur du campus de La Pocatière.

L’ITA est un établissement d’enseignement collégial spécialisé en agroalimentaire qui relève du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation. Depuis sa création en 1962, l’Institut a formé près de 12 000 technologues dans les domaines animal, horticole, alimentaire, agricole, agroenvironnemental et équin. 

Publicité

Commentez cet article