Publicité
21 janvier 2018 - 06:07

Semaine pour un Québec sans tabac 2018

Du 21 au 27 janvier 2018, la Semaine pour un Québec sans tabac braquera les projecteurs sur les profondes cicatrices causées par le tabagisme chez les personnes qui fument. Grave problème de santé publique, le tabac est responsable de 16 types de cancers et de 21 maladies chroniques. Avec son slogan choc «Le tabac laisse des marques», la 41e édition de cette campagne illustrera, à l’aide d’un visuel saisissant, les dommages irréparables que peut occasionner ce fléau.

Geneviève Brouillette, comédienne très aimée du public, s’est jointe à la cause cette année à titre de porte-parole. «C’est avec enthousiasme que j’ai accepté de m’engager dans cette campagne de sensibilisation. J’ai pu constater de près les ravages attribuables au tabagisme. J’ai eu une belle-maman qui a souffert d’un cancer de la gorge, en 2001. Juste avant son opération, elle a fondu en larmes. Sa détresse était immense. Elle ne pouvait pas croire qu’elle s’était infligé ça en fumant. Quand j’ai vu ma belle-mère malade comme cela à cause du tabac, je me suis demandé, suis-je prête à mourir par ‘’amour’’ pour une cigarette? À l’époque, je fumais depuis 14 ans. J’ai cessé de le faire du jour au lendemain, et je n’y ai jamais retouché. Aujourd’hui, je veux dire aux gens, cessez de fumer avant d’être marqués à vie.»

Au Québec, 18,4 % de la population âgée de 12 ans et plus fument. De ce nombre, une personne sur deux mourra des suites de son tabagisme, souvent, après avoir eu une piètre qualité de vie pendant des années. Le tabagisme est à l’origine de 80 % à 90 % des maladies respiratoires obstructives chroniques (MPOC), du tiers des cancers mortels et d’une bonne partie des maladies cardiovasculaires. Parce que toutes ces maladies sont susceptibles d’entrainer de graves blessures physiques et psychologiques, la Semaine vise à conscientiser la population à l’importance du problème et à l’urgence d’agir pour réduire le tabagisme au Québec. Dès le début janvier, la population pourra participer à l’effort collectif en interagissant sur la page Facebook et en se renseignant sur cet important problème de santé publique sur le portail quebecsanstabac.ca.

La Semaine incitera aussi les fumeurs à se libérer du tabac en utilisant les services J’ARRÊTE qui ont aidé plus de 250 000 personnes à s’affranchir de leur dépendance depuis maintenant 15 ans. Les fumeurs peuvent maximiser leurs chances de réussir en obtenant le soutien offert gratuitement par la ligne téléphonique sans frais 1 866 JARRETE (1 866 527-7383), les centres d’abandon du tabagisme et le site J’ARRÊTE (IQUITNOW).

Publicité

Commentez cet article