Publicité
30 décembre 2017 - 13:07

Rétrospective 2017 : mois de mars (partie 2)

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Nous vous offrons en exclusivité sur le web une revue des faits marquants de l'actualité de la dernière année. Voici la deuxième partie du résumé du mois de mars 2017.

25 mars : Une nouvelle vie à Rivière-du-Loup

Ils ont quitté l’Espagne, leurs familles, leurs amis, tout cela pour se faire une nouvelle vie au Québec. Eva Esteve Vives, Xavier Marquez, leurs trois filles Laia, Marta et Judit demeurent à Rivière-du-Loup depuis 2015. Ne parlant pas français lorsqu’ils sont arrivés en sol québécois en 2013, aujourd’hui ils envisagent leur futur avec optimisme, pleinement intégrés dans leur nouvelle communauté.

27 mars : Fay Chabot de retour au pays

Dans le petit univers bas-laurentien de la boxe, Fay Chabot, qui s'entraine avec l'École de boxe olympique de Rivière-du-Loup, n’a plus besoin de présentation, et en Tunisie non plus d'ailleurs. Retour sur son périple en cette terre de ce petit état du Maghreb. La pugiliste de 16 ans, déjà deux fois championne canadienne, est promise à un bel avenir. Ce n’était donc pas étonnant qu’elle soit invitée à un camp d’entrainement avec les meilleurs espoirs québécois qui s’est tenu en Tunisie du 16 au 23 mars dernier.

28 mars : Trois-Pistoles accueille la 6e Maison Martin-Matte

Dans l’air depuis 2008, le projet de 14 logements adaptés avec services à Trois-Pistoles de l’Association de personnes handicapées l’Éveil des Basques (APHEB) a amorcé en mars le sprint final de son financement. Un nouveau partenaire, la Fondation Martin-Matte, s’est également ajouté aux organismes collaborateurs. L’habitation adaptée de Trois-Pistoles sera donc la 6e Maison Martin-Matte du Québec, un projet de 2,5 M$. 

29 mars : Le bar laitier et le Poulet frit Le Nid rebâtis

En mars, nous apprenions qu’au plus grand plaisir des résidents de Témiscouata-sur-le-Lac, le Poulet frit Le Nid et son bar laitier, établissements clés de la rue Commerciale Nord à Cabano, renaitraient pour la saison estivale. Ils sont toutefois désormais opérés par des propriétaires différents.

30 mars : La distillerie Fils du Roy remporte une médaille d’or à Berlin

L’année 2017 a commencé de très belle façon pour Jonathan Roy et Hélène Dumont, propriétaires de la distillerie Fils du Roy de Saint-Arsène. Ils ont remporté la médaille d’or avec leur absinthe La Courailleuse dans le cadre d’une prestigieuse compétition internationale de spiritueux tenue à Berlin.

30 mars : Perquisitions et arrestations sur la rue Lafontaine

Quatre individus, deux hommes et deux femmes, ont été arrêtés par la Sûreté du Québec à la suite de deux perquisitions menées le 30 mars, vers 8 h, au centre-ville de Rivière-du-Loup. Un immeuble à logements situé au 364 rue Lafontaine a été visé par l’opération policière qui a permis aux enquêteurs de saisir des quantités de cannabis, haschich, cocaïne et de métamphétamines. Deux couples ont été arrêtés dans deux appartements différents. 

30 mars : Charlie Bilodeau termine au 11e rang à Helsinki

Les patineurs artistiques Charlie Bilodeau et Julianne Séguin ont conclu leur saison sur une belle note, le jeudi 30 mars, à Helsinki, en Finlande. Le duo a finalement pris le 11e rang des très attendus Championnats du monde de patinage artistique de l’ISU. Charlie Bilodeau, originaire de Trois-Pistoles, et sa partenaire ont ainsi réalisé une performance presque parfaite lors de leur programme libre. 

30 mars : 515 emplois offerts au Témiscouata

Pas moins de 515 offres d’emploi ont été affichées le 30 mars lors du 18e Salon de l’emploi du Témiscouata tenu entre 13 h et 19 h à Témiscouata-sur-le-Lac, au gymnase de l’École secondaire de Cabano.

31 mars : Le lait Óra, résolument moderne...

Ils n’ont pas encore 30 ans, leur premier enfant est né en mars et ils s’apprêtent à conquérir le marché du lait entier. Bienvenue dans l’univers de Kim Belzile et de Jean-Mathieu D’Amour, propriétaires de la Laiterie Óra, de la Ferme D’Amour, située sur le chemin Fraserville à Rivière-du-Loup. Pour Jean-Mathieu, qui a repris la ferme familiale pour ensuite acheter la ferme de Jean-Cyr Caron, l’idée est d’éliminer le maximum d’intermédiaires et de proposer un produit à valeur ajoutée que lui et sa conjointe Kim suivent du début à la fin du processus de création.

Publicité

Commentez cet article