Publicité
22 décembre 2017 - 15:01 | Mis à jour : 16:00

Les pompiers de Saint-Arsène jouent au Père Noël

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le Service de sécurité incendie de Saint-Arsène vient de faire un très beau cadeau à sa municipalité à l’aube de Noël. Trois défibrillateurs automatisés externes (DAE) viennent d’être acquis, gracieuseté de la traditionnelle tire de tracteurs antiques et de la contribution de différents partenaires. 

Voilà maintenant neuf ans que cet évènement rassembleur est organisé à Saint-Arsène. Malgré les quelques intempéries de la nature, il a toujours connu un beau succès grâce au support de la communauté. 

«Les gens répondent présents tous les ans. Le plus beau, c’est qu’ils droit à un spectacle intéressant, mais que les revenus et ce qui en découle leur reviennent. Quand on fait l’acquisition d’équipements supplémentaires pour le service incendie, c’est à eux que l’on pense», mentionne Marc Dionne, un pompier à la caserne 17 qui travaille activement à cette activité. 

À ce jour, la tire de tracteurs antiques des sapeurs de Saint-Arsène a permis d’équiper la caserne d’équipements multiples. Radios portatives numériques, système de lumières (LED), deux piscines pour le camion-citerne, pompe portative pour l’alimentation en eau et un système de pinces de désincarcération ne sont d’ailleurs que quelques exemples. En tout, c’est près de 70 000 $ que la municipalité n’a pas eu à débourser pour sa brigade incendie. 

«Chaque année, la municipalité accorde un budget pour les équipements du Service incendie, mais la tire de tracteurs permet d’aller encore un peu plus loin. Évidemment, c’est pour répondre aux besoins des gens et pour être capables de les protéger et de protéger leurs biens aussi.»

DÉFIBRILATEURS 

Cette année, Saint-Arsène devient ainsi l’une des seules municipalités de la région à rendre disponibles trois défibrillateurs à ses citoyens. C’était un projet d’environ 7500 $ qui tenait à cœur au pompier Marc Dionne. 

Un défibrillateur automatisé externe (DAE) est un appareil portable, fonctionnant au moyen d'une batterie, dont le rôle est d'analyser l'activité du cœur d'une personne en arrêt cardio-respiratoire. Cette analyse est entièrement automatique, ce qui évite à l'opérateur toute prise de décision. Si elle détecte un rythme choquable, la machine permet de délivrer un choc électrique, ou défibrillation.

Deux des trois appareils seront disponibles en tout temps au guichet automatique de la Caisse populaire de Saint-Arsène et à la Maison à l’ombre du clocher, près de l’école. Le troisième sera placé dans l’unité d’urgence du service incendie. 

«Évidemment, ils ne seront pas cadenassés. On veut que les citoyens y aient accès en tout temps. Un défibrillateur peut sauver une vie.» 

Ce samedi 16 décembre, des formations sur l’utilisation des défibrillateurs étaient offertes à la caserne par la Coopérative des paramédics du Grand-Portage. Sans trop de difficultés, l’appareil intelligent peut cependant être utilisé facilement par tous les citoyens, assurent les professionnels. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Chapeau Mrs ! Très belle initiative pour votre communauté ! Un appareil simple a opérer et qui peut sauver des vies.Bravo encore pour votre implication!

    Steeve Othot - 2017-12-22 16:00