Publicité
15 décembre 2017 - 06:53

Une session «active» pour le député et ministre Jean D’Amour

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

Le député et ministre Jean D’Amour estime avoir tenu un rythme effréné lors de la dernière session parlementaire. Le même qu’il avait gardé au printemps dernier en accumulant les annonces dans le comté. Encore une fois, l’homme politique a présenté, ce jeudi 14 décembre, un bilan marqué par les cadeaux sur le territoire du KRTB. 

À quelques jours d’une année électorale, M. D’Amour ne cache pas que son gouvernement se trouve dans une position favorable lui permettant de répondre présent dans la réalisation de projets. «Nous commençons à récolter les fruits espérés en termes de finances publiques. Les premières années du mandat ont été axées sur la rigueur financière, si bien que nous avons aujourd’hui une marge de manœuvre intéressante et nous pouvons intervenir dans la vie des Québécois au sens positif du terme», a-t-il souligné. 

Dans les derniers mois, c’est de nouveau plusieurs dizaines de millions de dollars que le député de la circonscription Témiscouata-Rivière-du-Loup a distribués un peu partout sur le territoire. 
Parmi les projets qui ont bénéficié d’investissements, on note la côte Saint-Pierre de Rivière-du-Loup (2,4 M$), le très attendu Carrefour maritime, les centres communautaires de Saint-Simon et Saint-Cyprien, les travaux d’infrastructures sur la route 291 à Saint-Hubert (6,8 M$), le développement de l’entreprise Lepage Millwork et les travaux de la phase 3 de l’autoroute 85. Le gouvernement a aussi offert l’aide réclamée par la municipalité de Pohénégamook depuis les inondations de 2015. 

«Il y a aussi eu l’annonce du Centre d'interprétation de l'autoroute Claude-Béchard et celle du nouveau gymnase à l’école la Croisée II (2,6 M$). Nous avons vécu une session active dont je suis fier. Je souhaite que la tendance se poursuive dans les semaines à venir», a complété M. D’Amour. 

ÉCONOMIE

Côté économique, Jean D’Amour salue le taux de chômage à moins de 5 % dans la région, ce qu’il considère le «plein emploi». Les entreprises fleurissent, dit-il, et la qualité des emplois augmente. Une nouvelle qui le réjouit. «Il faut maintenant s’attaquer au problème du manque de main-d’œuvre. Il faut continuer de parler de l’immigration et il serait intéressant d’avoir un projet-pilote dans la région. Il y a aussi la possibilité que je puisse intégrer un peu d’argent», a-t-il lancé. 

PROJETS QUI AVANCENT

La fin d’une session parlementaire est aussi un moment opportun pour revenir sur les projets à venir et ceux qui sont toujours sur la table. Le ministre délégué aux Affaires maritimes a souligné que le CHSLD de Chauffailles avançait rondement, tout comme l’arrivée de l’hémodialyse au CHRGP et la construction du Centre de réadaptation pour jeunes en difficulté. Des projets qui feront un pas de géant en 2018.

Jean D’Amour s’attend à une prochaine session parlementaire tout aussi occupée. Parions que la prochaine année électorale sera garnie de plusieurs annonces. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Incroyable ! Tout ce qui est cité dans ce texte, ce sont des réalisations réclamées par certaines personnes, autrement dit la population, qui ont dû se battre avec le gouvernement pour les obtenir. Et voilà que Monsieur D'Amour ose se glorifier de ces projets. Ne devrait-il pas se garder une petite gêne ? Quelque soit le député qui nous représente à Québec, ces travaux étaient nécessaires et auraient eu lieu. Il s'est souvent tourné les pouces et bénéficie maintenant des idées des autres.

    Le grand pouceux - 2017-12-16 13:17
  • Un petit clin d'oeil...

    Monsieur le Ministre D'Amours en action: http://www.journaldequebec.com/2017/12/12/un-ministre-qui-se-tourne-litteralement-les-pouces

    Le Petit Pouceux - 2017-12-15 10:19