Publicité
6 décembre 2017 - 14:13

Bassin versant du fleuve Saint-Jean

200 000 $ pour protéger les lacs et rivières

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

L’Équipe des chefs de file de l’Acadie des terres et forêts, en collaboration avec l’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean au Québec et la Société d’aménagement de la rivière Madawaska au Nouveau-Brunswick, a reçu une somme de 200 000 $ pour réaliser un projet de protection des lacs et des rivières.

À la suite d’un incident environnemental survenu à la frontière du Nouveau-Brunswick et du Maine en 2014 et d’une amende de 320 000 $ pour l’entreprise responsable, le Fonds de dommage à l’environnement géré par Environnement et Changements climatiques Canada a octroyé l’aide financière pour ce projet.

Cette somme servira plus spécifiquement à élaborer deux cahiers de planification intégrée pour documenter l’habitat de la truite mouchetée dans les rivières Iroquois (également la prise d’eau potable de la Ville d’Edmundston) et À la truite à la frontière du Nouveau-Brunswick et du Maine. On souhaite également obtenir un avis scientifique sur les conséquences du retrait des billots de drave dans la rivière Madawaska. Est-t-il mieux de les laisser sur place ou les retirer, choisir l’option la moins dommageable pour l’environnement? Finalement, on procèdera à des travaux de restauration végétale de 20 sites riverains sur les trois rivières mentionnées précédemment.

«Nous voulons assurer une saine gestion du poisson indigène de même que restaurer et améliorer l’habitat de la truite mouchetée principalement. En fin  2018, nous aurons les outils nécessaires à la promotion et la communication des bonnes pratiques de la gestion de l’habitat» mentionne Michel Grégoire, directeur de l’Organisme de bassin versant du fleuve Saint-Jean (OBVSFJ).

«Le bassin versant du fleuve Saint-Jean fait partie du territoire naturel de l’Acadie des terres et forêts, nous sommes très contents de la réalisation de ce projet, ce n’est qu’un début», a mentionné Lise Ouellette, présidente de l’Équipe des chefs de file.

 

Publicité

Commentez cet article