Publicité
14 novembre 2017 - 14:59

Lancement d’une campagne pour l’entreposage sécuritaire des armes à feu

Toutes les réactions 1

«Verrouille ton arme», voici le thème de la campagne de sensibilisation lancée conjointement par la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) et l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS). Au moment où la période de chasse tire à sa fin, elles invitent les propriétaires d’armes à feu à suivre les bonnes pratiques d’entreposage à la lettre, qu’ils soient à la maison, au chalet ou dans un autre lieu.

«Entreposer ses armes de façon responsable, c’est agir pour sa propre sécurité, mais aussi pour celle de ses proches et de sa famille. Certains suicides par arme à feu sont commis par une personne autre que le propriétaire de l’arme. C’est pourquoi nous sommes tous concernés par la prévention et la sécurité», rappelle Alain Cossette, directeur général de la FédéCP.

Dans la foulée de cette campagne de sensibilisation, un nouveau microsite Internet a été développé: sécuritearmeafeu.info

Cette nouvelle plate-forme a pour objectif de permettre aux utilisateurs d’armes à feu de mettre à jour leurs connaissances sur les règles de sécurité à appliquer sans compromis, et de comprendre le rôle important qu’ils ont à jouer dans la prévention du suicide et des accidents.

La réduction de l’accès aux moyens de s’enlever la vie est placée en tête de liste des stratégies pour prévenir le suicide par l'Organisation mondiale de la santé. «Ce que recherche la personne vulnérable au suicide c’est de cesser de souffrir. Une partie d’elle veut vivre et elle est ambivalente jusqu'à la toute dernière minute. Si le moyen de s’enlever la vie qu’elle envisage est disponible au moment où sa détresse est la plus vive, les suites peuvent être fatales. Les minutes que l’on gagne quand un moyen est difficilement accessible sont précieuses : elles donnent souvent le temps à la personne de changer d’idée ou d’appeler à l’aide», explique Jérôme Gaudreault, directeur général de l’AQPS.

Selon l'Association québécoise de prévention du suicide, augmenter la difficulté d’accès à une arme à feu permet à une personne suicidaire de repenser son acte et d’y renoncer. Cela peut donner plus de temps aux proches, aux intervenants ou aux policiers d’effectuer une intervention efficace. Les risques de suicide sont 5 fois plus élevés dans les maisons où l’on trouve des armes à feu.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Très bonne idée de rappeler tout propriétaire d'arme à feu de ses responsabilités.
    English version, also, please

    E Appelman - 2017-11-15 07:35