Publicité
7 novembre 2017 - 06:32

Normand Morin réélu par 27 votes à Dégelis

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Le choix fut difficile pour les citoyens de Dégelis. C’est avec une petite majorité de 27 votes que le maire Normand Morin a été réélu pour «un deuxième et dernier mandat», comme il le dit lui-même. «Moi aussi, il faut que je prenne ma retraite», a-t-il lancé.

M. Morin a obtenu 769 voix comparativement à 742 votes pour Denis Clermont. «Je n’ai pas de comité organisateur de campagne, j’ai obtenu 51 % il y a quatre ans et encore 51 % (50,89 %) cette fois. La démocratie a parlé, je suis satisfait», a commenté le maire.

Le conseil municipal de la Ville de Dégelis sera également composé de Linda Bergeron et Yves Lebel, tous deux élus, de même que Richard Bard, Brigitte Morin, Richard Lemay (sans opposition) et Simon Potvin, tous les quatre réélus.

«J’ai toujours préconisé une saine gestion de la Ville et je vais continuer dans ce sens-là. Il faut respecter la capacité de payer des citoyens. Je ne promets pas de gel de taxes, mais plutôt une augmentation qui ne dépassera pas le taux d’inflation. Il faut cependant noter qu’un nouveau rôle d’évaluation affectera le compte de taxes en 2019, donc il pourrait y avoir des variations plus grandes comme pour les gens sur le bord du lac. Il faut trouver des moyens pour atténuer les effets du nouveau rôle», a mentionné Normand Morin.

Le maire considère que la Ville de Dégelis offre beaucoup de services à ses citoyens, notamment deux piscines et une plage. L’aréna fait aussi partie des infrastructures mises en place, celui-ci a cependant besoin d’être rénové. La Ville avait obtenu une aide financière pour la réfection du système de refroidissement et de la glace. Le conseil municipal a choisi de déposer un autre projet qui comprend également la rénovation du bâtiment pour un montant total de 2 200 000 $. Il serait financé à parts égales par les trois paliers de gouvernement (fédéral, provincial, municipal).

«Il y a le garage municipal à rénover, la rue Principale à refaire, l’égout qui va au camping à compléter, nous avons des projets pour les quatre prochaines années», a conclu M. Morin.

Publicité

Commentez cet article