Publicité
30 octobre 2017 - 06:59

Témiscouata-sur-le-Lac : Hélène Lemieux propose un plan très différent pour les deux arénas

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 18

Hélène Lemieux a déposé sa candidature pour le poste de maire de Témiscouata-sur-le-Lac. Elle propose notamment un plan très différent pour les deux arénas que celui mis en place par le maire sortant Gilles Garon.

Mme Lemieux souhaite d’abord reconstruire le Centre sportif Phil Latulippe dans le quartier Cabano. «Au montant de l’indemnité de l’assurance de 3 600 000 $ et du cout pour la glace artificielle de 2 400 000 $, je propose d’ajouter 2 millions de dollars pour avoir un aréna qui a de l’allure», a mentionné la candidate.

Quant à l’aréna Jacques-Dubé du quartier Notre-Dame-du-Lac, elle veut soumettre le projet à la table de la MRC de Témiscouata. «Plus de 50 % des utilisateurs viennent de l’extérieur de Témiscouata-sur-le-Lac, nous devons négocier une entente avec la MRC et les municipalités avoisinantes», a soutenu Hélène Lemieux. Concernant le projet de 14 M$ du maire sortant, elle affirme que l’évaluation date de 2012 et qu’il faut y ajouter l’inflation pour les cinq dernières années. «Je prévois 25 % de plus», a-t-elle lancé.

M. Garon a également avancé que le déficit annuel d’opération estimé pour les deux arénas est de l’ordre de 300 000 $. À cet effet, Mme Lemieux prend plutôt en exemple la Ville de La Pocatière et sa population de 4 100 habitants. «Ils ont un déficit annuel de 515 000 $ avec un aréna, on en a deux», a-t-elle souligné. Mme Lemieux mentionne que la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac ne doit pas mettre l’argent que dans les sports de glace.

L’autre projet qui retient particulièrement l’attention à Témiscouata-sur-le-Lac, c’est l’approvisionnement en eau potable du quartier Notre-Dame-du-Lac. «Le projet de conduite d’eau potable sur la piste cyclable n’est plus possible, sur une distance de 13 kilomètres. Il reste deux options, une usine de traitement à Notre-Dame-du-Lac ou une conduite le long de la rue Commerciale jusqu’au quartier Cabano. J’appuierai la plus abordable, c’est la plus justifiée pour les citoyens. Nous devons avoir les bonnes informations pour décider», a mentionné Hélène Lemieux.

La candidate veut également revoir l’agenda de réalisation des travaux publics de la ville. «On fait pitié avec nos routes, nous devons aller de l’avant même sans subvention. Nous pouvons notamment utiliser le retour de la taxe sur l’essence et les revenus éoliens, de l’argent disponible que l’on peut évaluer entre 1,5 M$ et 2 M$», a poursuivi Hélène Lemieux en expliquant ses priorités pour la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac.

Au niveau du développement économique, elle croit que des projets dorment actuellement à la Ville parce que l’on met l’emphase ailleurs. Elle se dit très contente du projet de complexe touristique privé à la marina de Notre-Dame-du-Lac. «Il s’agit de 40 à 50 emplois, ça va dynamiser le milieu», a-t-elle indiqué. Dans le parc industriel, elle pense que les terrains doivent être vendus moins cher pour attirer des entreprises.

Hélène Lemieux a déposé son bulletin de candidature au poste de maire à la dernière minute, elle qui envisageait au départ se présenter à un siège de conseiller. Un autre candidat avait pour sa part enlevé sa candidature au poste de maire également dans les dernières heures de la période autorisée. «Si je ne l’avais pas fait, la population n’aurait pas pu avoir un choix, c’est la démocratie», a mentionné Mme Lemieux, retraitée du secteur de l’éducation. Elle habite Témiscouata-sur-le-Lac depuis 27 années et a travaillé pendant la même période à la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs comme technicienne et cadre aux services des technologies de l’information.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

18 réactionsCommentaire(s)
  • Moi je dirai par simple logique: revoir les projets et les budgets dans une optique de satisfaire la majorité des citoyens et citoyennes. Aussi, le faire pour éviter tout risque de tutelle ou d'augmentation majeure et insensée des valeurs foncières et de la taxation. Finalement fusion devrait égaler une ville et non un dédoublement constant de structures similaires ou égales dans les deux quartiers. Pensons complémentaire s.v.p.

    André Loiselle - 2017-11-03 10:32
  • Lors du débat, la question a été posée à mme Lemieux sur le nombre d’arénas qu’elle comptait appuyer ou reconstruire. la réponse n’est jamais venue clairement. Est-ce possible qu’elle laisse l’aréna de NDDL s’écraser si la MRC n!adhère pas et qu’elle rebâtisse un seul aréna au centre ville de Cabano?

    Citoyen en réflexion - 2017-11-02 23:14
  • Si je comprend bien la base de cette fusion, elle c'est fait sur une base de mauvaise posture financière et la, il y en a un qui veut foutre les finances dans deux arénas alors que c'est des manges piastres pour toutes les municipalités??? Bordel!

    Francine - 2017-10-31 22:49
  • Je crois que Citoyen en réflexion n'a rien compris. Mme Lemieux dit que les assurances pour l'aréna Phil Latulipe sont de 3.5 millions, déjà au budget du 20 millions un 2.4 millions pour la glace et un ajout de 1 peut être 2 millions pour un aréna confortable sans extravagance. Pour le projet d'aréna de Jacques Dubé, il faut comprendre que si c'est régionale ce sera avec et en accord avec la MRC que viendront les argents manquants, donc aucun déboursé pour nous les citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac. A ce que je vois, je ne sais pas qui a les lunettes roses..........

    Isabelle - 2017-10-31 22:08
  • Très bon article, réaliste pour quelqu'un qui se dit nouvelle candidate. Réaliste, proche des citoyens. De plus au moins elle sait ou sont les priorités, l'eau potable au quartier Notre-Dame. Bonne poursuite dans la campagne.

    Béatrice - 2017-10-31 21:45
  • Deux poids, deux mesures…
    Étant citoyen de cette ville depuis plusieurs années, je suis cette élection de beaucoup plus près que la précédente. Je lis ce qui se dit sur les réseaux sociaux de part et d’autre. J’écoute les entrevues et reportages et je vais suivre le prochain débat à la mairie.
    Il appert qu’un certain groupe est prêt à tout pour sortir M. Garon. On reproche à ce dernier de ne pas être assez transparent, d’avoir des projets de développement inadéquats pour notre communauté sans parler des taxes qui pourraient augmenter de façon incontrôlable.
    Pourtant, à la lecture de cet article, il semble que madame Lemieux veut ajouter plus de 5 millions de dollars aux projets pour les deux arénas. Ses supporteurs crient à l’idée de génie alors qu’une certaine partie de la population trouvait déjà que le projet du présent conseil municipal était trop ambitieux. Sans parler des autres domaines où elle prévoit investir massivement l’argent des contribuables sans maîtriser les dossiers en cours présentement. Cherchez l’erreur! Je constate que plusieurs personnes portent des lunettes roses et sont prêtes à tout accepter pour montrer la porte de sortie à M. Garon, même des décisions pouvant mettre en péril la santé financière de la ville.
    Il est souvent plus facile de critiquer les élus que de s’impliquer de façon constructive. N’oubliez pas que tant que nous ne sommes pas engagés directement dans la prise d’une décision en tant que conseiller ou maire, il nous manque souvent des éléments de contexte nous permettant de porter un jugement éclairé suite à une action prise par les élus. Tellement de paramètres sont à considérer en 2017.
    En politique, il est courant de promettre des choses pour se faire élire et d’ensuite mettre le blâme sur l’administration précédente si nous ne pouvons livrer nos engagements alors que nous n’avions pas convenablement fait nos devoirs au préalable. Le pouvoir à tout prix ne comporte pas que des avantages, il faut livrer la marchandise une fois élu et ça vaut pour tous les candidats.
    Je m’arrête ici, vous laissant le soin de faire vos choix de façon à ce que vous soyez fiers des personnes que vous allez mandater pour vous représenter dans les prochaines années...

    Citoyen en réflexion - 2017-10-31 15:18
  • C'est certain que de comparer des pommes avec des oranges ça peut remettre des chiffres en question. De la grosse désinformation pour avoir les votes...pitoyable.
    Est ce vraiment de ce genre de dirigeant dont une ville en essor a besoin? Certainement pas.

    René - 2017-10-31 09:52
  • Les données de Mme Lemieux sur les déficits d'exploitation des arénas sont disponibles sur le site de l'Association québécoise des arénas et des installations récréatives et sportives inc.

    uncitoyenconcerné - 2017-10-31 08:17
  • Ouf, décourageant de voir de tels informations. Vous dites vouloir de la rigueur sur les actifs et projets de la ville. Si elle est comme celle que vous avez eu pour les chiffres que vous donnez dans l’article, c'est très inquiétant...

    Julie - 2017-10-31 07:03
  • Comparez le CV des 2 candidats, le choix n'est pas compliqué à faire. C'est tout de même une ville d'environ 5000 habitants, l'inexpérience et le manque de connaissances peuvent être fatales. Pourquoi mettre la ville en danger à cause d'une aréna? Parce qu'elle n'est pas dans le quartier Cabano? Évoluez, nous sommes maintenant une seule ville et les deux quartiers ont droits à des moteurs de développement économique, ça rapporte au deux. En plus, c'est bien beau dire de la rigueur dans la gestion des actifs, mais au fond, ça veut dire quoi? Gérer une ville ce n'est pas une mince tâche, c'est vraiment, mais vraiment beaucoup d'implication. C'est une vocation! Pour terminé, beaucoup de désinformation dans l'article marque déjà un grand manque de rigueur de la part de la candidate, ça part mal...

    Une citoyenne informée - 2017-10-31 04:42
  • Franchement, gênant de partager de l'information pareille. Faites vos devoirs, vérifier vos chiffres. C'est grave de dire n'importe quoi aux électeurs. Vous prenez tout le monde pour des idiots. La vérité finie toujours par se savoir. De la désinformation pure et dure...

    Une citoyenne qui fait confiance à l'expérience - 2017-10-30 22:36
  • Evidemment chacun a droit a son opinion,mais je suis preoccuppee des enjeux que la candidate mentionne (gestion rigoureuse des actifs et projets, creation d'emplois, soutien aux familles) ok oui mais comment? Je n'ai jamais entendu de moyens concrets pour y arriver... Par ailleurs, en discreditant la partie opposée je ne trouve rien de très impressionnant non plus. Faire mieux quand on l'a jamais fait ?!

    Je suis une jeune de retour dans ma region qui peut constater a quel point ca bouge que notre ville devient dynamique et je ne crois que pas que ce soit pas personne pour assurer une telle continuité.

    Preoccupee - 2017-10-30 21:42
  • L'arena de nddl n'est pas sous les normes, pourquoi se passer des subventions?! Je ne peux pas croire qu'un maire sera choisi à cause d'un aréna et non par l'expérience et les idées de développement. N'importe qui de sensé aurait dit la même chose que cette dame, car en fait, elle répète ce que les gens de Cabano qui ne sont pas au courant des dossiers disent et dieu sait qu'ils sont plus nombreux à chialer plutôt que de s'informer. Quels projets dorment?! Elle ne les nomme pas.. pour développer la ville et faire revenir les jeunes en région, elle n'en parle pas?? Bref, du changement oui, mais disons qu'il n'y aurait pas d'Arena dans cette histoire, le choix serait si difficile à prendre??

    Citoyen de Témiscouata sur le Lac - 2017-10-30 21:32
  • Elle a au moins une qualité, l’écoute, la grande majorité de la population des 2 quartiers sont contre le projet de fou de centre des congrès de monsieur le maire, SON projet... Même si certains font croire qu’il est trop tard, que le projet de l’arena est irreversible, que l’on va perdre les subventions gouvernementales... ( intimidation deguisée) Même si personne n’ose parler sur les reseaux sociaux, la majorité silencieuse se fera entendre dans l’urne.

    Michel - 2017-10-30 16:21
  • Vraiment l'air d'avoir de bonne idée réalistes

    Citoyen de Témiscouata - 2017-10-30 12:39
  • J,espère qu,en lisant cet article, citoyens et citoyennes de Témiscouata-sur-le -Lac..voys n,avez pas d,autres choix que de voter pour Mme Lemieux..ses idées sont tellement à la hauteur de notre region...

    alice - 2017-10-30 11:57
  • Clair, concis, réaliste, économique et le plus important: à l’ecoute des citoyens, c’est ça qu’ils veulent batêche!

    Gilles - 2017-10-30 11:40
  • Enfin une candidate qui a des idées aux niveaux de nos moyens et non des idées de grandeurs qui ne feront que nous endetter.

    Elle a tout à fait raison lorsqu'elle dit à propos de l’aréna Jacques-Dubé qu'elle veut soumettre le projet à la table de la MRC de Témiscouata. Le maire actuel dit et redit que c'est un aréna régional (pis c'est même écrit sur la façade) fait que la MRC doit payer et non juste Témiscouata-sur-le-Lac.
    Pour le déficit d'opération elle à encore raison. De toute façon moi je rebâtirais un aréna entre Cabano et Notre-Dame du Lac point à la ligne.
    Pour les déficits d'opération juste à regarder l'aréna de Trois-Pistole dépense de 400 000$ revenus de 70 000$ = 265 000$ de déficit en 2014.
    Pis celle de Rivière du Loup, dépense de 1.4 Millions revenu de 700 000$ déficit de 700 000$ en 2014.
    http://www.aqairs.ca/nouvelles_voir.asp?CodeN=56

    Pis après on viendra nous dire que le déficit d'opération de deux aréna seraient de seulement 300 000$. Je ne le crois pas un instant.

    uncitoyenconcerné - 2017-10-30 09:07