Publicité
23 octobre 2017 - 06:32

Le bac brun, une contribution concrète à la réduction des déchets

Toutes les réactions 3

Profitant de la Semaine québécoise de réduction des déchets qui s’amorce ce 21 octobre, la SÉMER, la Ville de Rivière-du-Loup et la MRC de Rivière-du-Loup lancent une campagne pour favoriser l’utilisation du bac brun intitulée Je participe à la collecte. Ainsi, au cours de la prochaine semaine, pas moins de 8 capsules seront diffusées sur le web et les réseaux sociaux, afin de parler des avantages de l’utilisation du bac brun.

Cinq de ces capsules présentent notamment des citoyens, des entrepreneurs d’ici, qui expliquent pourquoi ils participent à la collecte des matières organiques. Elles seront diffusées à raison d’une publication différente chaque jour de la semaine, entre lundi et vendredi. Deux capsules abordent par ailleurs les retombées environnementales et économiques de la collecte des matières et de l’usine de biométhanisation. Enfin, une dernière capsule présente quelques trucs et astuces sur l’utilisation du bac brun. Les gens seront invités, par la suite, à partager sur les réseaux sociaux les différents messages diffusés pendant la campagne. 

Participer à la collecte, c’est détourner du site d’enfouissement des tonnes de déchets (jusqu’à 26 000 tonnes), un geste bon pour l’environnement et qui permet de valoriser les matières organiques en les transformant en biocarburant à même l’usine de biométhanisation. En mettant son bac brun au chemin, on favorise l'enrichissement de toute la communauté, tout en contribuant à l’atteinte des objectifs du gouvernement du Québec qui ne permettra plus l’enfouissement des matières organiques à partir de 2020.

Accompagnement, formation, trucs et astuces

Cette matière est acceptée ou refusée? Dans quel bac dois-je mettre ça? Quoi faire en été pour limiter la venue d’indésirables? Vous avez des questions à ce sujet et voulez en connaître davantage sur les bonnes matières à déposer dans le bac brun, visitez le site internet www.collectequicarbure.com ou contactez la Ligne info de Co-éco, en composant le 418 856-2628. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Jaimerais juste savoir combien de litres de gaz ont ete creer depuis le tout debut et vous comprendrez que les citoyens de la ville ont heriter dune belle promesse electorale du maire morin et de 30 000 000 million de dettes aditionnelles.

    Jo patate - 2017-10-23 18:56
  • Moi je participe depuis le début pour ramasser les déchets pērissable , je comprends pas pourquoi on impose pas une loi pour obliger les gens à ramasser leurs déchets pērissable , moi je le fait et pourquoi pas les autres , et ceci aiderait à la pollution

    Dodo - 2017-10-23 12:41
  • L'erreur a été fait par les décideurs et arrêter de nous tanner avec ça. Il y des tonnes de plastiques et autre matière du bac bleu qui ne son pas recyclé et qui son beaucoup plus dommageable pour l'environnement que des pelures de patate et la ville nous en parle pas ou presque. La vrai raison cest quil veulent faire fonctionner l'éléphant blanc. Arrêtez de nous prendre pour des valises.

    Realiste - 2017-10-23 12:19