Publicité
16 octobre 2017 - 06:57

La saison touristique fut excellente au Bas-Saint-Laurent

La saison touristique 2017 s’achève et la grande majorité des intervenants touristiques du Bas-Saint-Laurent s’entend pour dire qu’elle fut excellente, voire au-delà de leurs attentes.

Le temps maussade et pluvieux ailleurs au Québec, mais clément dans la région, l’accessibilité de la région, le taux de change, l’offre touristique de qualité et les campagnes de promotion ont convaincu les touristes de venir découvrir la Réserve mondiale de bon temps!

HÉBERGEMENT

Depuis quelques années, on ne cesse de dire que la saison estivale a été meilleure que la précédente, et c’est vrai. Depuis 2013, le Bas-Saint-Laurent affiche une augmentation de fréquentation constante.

En 5 ans, le taux d’occupation moyen des établissements hôteliers de la région a fait un bond de près de 13 % en juin (39 % en 2013 et 51,9 % en 2017), plus de 20 % en juillet (59,2 % en 2013 et 79,1 % en 2017), plus de 10 % en aout (69 % en 2013 et 79,6 % en 2016) et plus de 10 % également en septembre (42,9 % en 2013 et 53,4 % en 2016).

«C’est une progression formidable. La qualité des établissements hôteliers, les grosses campagnes de promotion, les investissements importants des intervenants touristiques… c’est la récolte de tous ces efforts. Toute la région en bénéficie» affirme Pierre Laplante, directeur général de Tourisme Bas-Saint-Laurent.

Autre signe de cette bonne saison, la Traverse Rivière-du-Loup – Saint-Siméon continue sa progression avec une augmentation de 2 % du nombre de passagers. Un plus grand nombre de véhicules motorisés a aussi utilisé les services de la traverse. Le Peter-Fraser reliant l’Île Verte à la terre ferme a également connu une augmentation de 10 % d’achalandage, traversant plus de 21 000 personnes.

LIEUX D’ACCUEIL TOURISTIQUE

Les lieux d’accueil touristique du Bas-Saint-Laurent ont informé plus de 81 500 visiteurs venus de partout dans le monde. La clientèle principale de ces lieux d’accueil est composée à 72 % de Québécois. Les Français ont été un peu plus présents (+2 %) et nos voisins autant américains qu’ontariens sont demeurés stables par rapport à 2016.

Le site Internet de Tourisme Bas-Saint-Laurent a connu une légère baisse de fréquentation de la clientèle touristique estivale (- 5 %). La présence accrue de la région sur les multiples autres plateformes d’information, les sites de partage et les médias sociaux (Trip Advisor, Facebook, Instagram…) viennent souvent répondre au questionnement des touristes.

CONCOURS COUCHERS DE SOLEIL

Du 14 avril au 7 juillet, le concours Prescription d’un coucher de soleil permettait d’envoyer à sa famille et ses amis l’une des 6 photos de couchers de soleil de la région. Plus de 21 631 personnes ont pu en profiter. C’est un taux de participation similaire à l’an dernier.

Le concours Grande Chasse aux couchers de soleil, quant à lui, vient tout juste de se terminer. Plus de 3 000 photos de couchers de soleil de la région ont été téléchargées sur le site. Un chiffre également similaire à l’an dernier. Rimouski demeure l’endroit d’où provient le plus de couchers de soleil (24,5 %). Rivière-du-Loup (14,8 %), Kamouraska (14,2 %), Trois-Pistoles (8,1%) et Sainte-Luce (7,9 %) complètent le Top 5.

Le tourisme au Bas-Saint-Laurent, c’est un secteur de l’économie essentiel : 850 entreprises, 7 800 emplois et plus de 150 M$ en retombées annuellement.

Publicité

Commentez cet article