Publicité
6 octobre 2017 - 13:21 | Mis à jour : 14:34

L’église de Notre-Dame-des-Neiges sera protégée

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Grande nouvelle pour la ville de Trois-Pistoles et ses citoyens. Le gouvernement du Québec a annoncé, ce vendredi 6 octobre, qu’il reconnaissait la valeur patrimoniale nationale de l’église de Notre-Dame-des-Neiges et de son presbytère. 

Présent à Trois-Pistoles en compagnie du député et ministre Jean D’Amour, le ministre de la Culture et des Communications, Luc Fortin, a ainsi confirmé qu’un avis d’intention de classement a été émis pour cette église, «certainement l’une des plus belles au Québec», a-t-il mentionné. 

Il faut comprendre que l’église de Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles n’est donc pas encore classée officiellement comme un bien patrimonial culturel québécois, mais sa protection n’en est pas moins assurée. 

«Nous sommes à la première étape du processus, alors l’église est, dès aujourd’hui, protégée par la Loi sur le patrimoine culturel, puisque la protection légale de l’avis est la même que celle du classement. Au cours des prochains mois, les gens qui le souhaitent pourront faire des représentations auprès du conseil du patrimoine culturel du Québec pour mener éventuellement à la classification qui doit arriver au cours de la prochaine année», a expliqué M. Fortin. 

Le gouvernement du Québec est néanmoins catégorique. Il reconnait haut et fort qu’il est important de préserver les valeurs historiques, architecturales et artistiques qui caractérisent l’église pistoloise. L’intérieur, l’extérieur, les meubles et biens, ainsi que le presbytère et les terrains adjacents sont tous compris dans la nouvelle protection. 

Dans son allocution, le ministre Luc Fortin n’a d’ailleurs pas manqué de saluer le travail de son attaché politique, Jonathan Picard, dans cette annonce. Originaire de Trois-Pistoles, M. Picard a joué un rôle important dans la réalisation du projet. «Les gens de Trois-Pistoles doivent lui être redevables pour ce que nous annonçons aujourd’hui», a déclaré M. Fortin. 

SÉCURITÉ FINANCIÈRE

Élément très important : l’église devient également admissible à l’aide gouvernementale pour sa protection et mise en valeur. Le programme d’aide permet notamment de financer jusqu’à 85 % les coûts des projets de restauration. 

C’est nouvelle est sans aucun doute une forme de soulagement pour le Conseil de Fabrique de la paroisse et la Ville de Trois-Pistoles. 

«C’est une étape extraordinaire dans la vie de cette église qui a plus de 100 ans. Le fait que le ministère nous confirme son appui dans des réparations très précises, on vient vraiment de protéger ce lieu et notre milieu. L’église est un bâtiment que les citoyens de Trois-Pistoles et moi avons à coeur», a souligné le maire Jean-Pierre Rioux. 

L’église de Notre-Dame-des-Neiges de Trois-Pistoles a été érigée entre 1882 et 1887. Elle est reconnue partout au Bas-Saint-Laurent comme un joyau architectural et elle est visitée régulièrement pendant la saison estivale. 

INVESTISSEMENTS

Notons par ailleurs que les ministres ont profité de l’occasion pour annoncer une aide financière de 314 510 $ pour la restauration de trois bâtiments religieux de la région, dont le presbytère de Saint-Patrice à Rivière-du-Loup. Une somme de 88 793 $ lui sera consacrée afin de restaurer les entrées et les galeries. 

 

Publicité

Commentez cet article