Publicité
3 octobre 2017 - 15:17

Notre-Dame-du-Portage et Rivière-du-Loup signent une entente de protection incendie

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La Ville de Rivière-du-Loup s’est entendue avec Notre-Dame-du-Portage afin d’assurer sa couverture incendie lors de la séance du conseil du 2 octobre. La difficulté de recrutement était le nerf de la guerre selon le maire de Notre-Dame-du-Portage Vincent More.

«Nous avions de l’équipement et des camions, mais personne pour les conduire, alors ce n’était pas l’idéal. C’est une suite logique à ce qui avait été amorcé par le dernier conseil», explique M. More.

Le Service de sécurité incendie de la Ville de Rivière-du-Loup desservait déjà Notre-Dame-du-Portage depuis 2012. Avec seulement deux pompiers résidents sur le territoire et deux camions datant de plus de 25 ans, la frappe incendie de Notre-Dame-du-Portage était considérablement réduite.

«Des investissements d’environ 500 000$ étaient nécessaires pour remplacer les deux camions. Rivière-du-Loup arrivait toujours avant sur les lieux d’intervention de toute manière», souligne le directeur du SSIRDL, Éric Bérubé. La démographie de Notre-Dame-du-Portage étant composée en majeure partie de professionnels, elle n’était pas compatible avec le profil de recrutement de la caserne. Cette solution a donc rapidement été écartée. On a préféré une entente qui permet de maintenir le niveau de service. «Ça ne change rien au service aux citoyens. Nous rencontrons le temps de réponse nécessaire et les assureurs se sont déjà ajustés avec cette réalité depuis quelques années», complète le directeur.

La nouvelle entente se chiffre à environ 88 000$. Les équipements de Notre-Dame-du-Portage seront vendus par la Municipalité et offerts à Rivière-du-Loup en premier lieu. Cette dernière pourrait par exemple se montrer intéressée à acquérir des mâchoires de vie afin que les municipalités partenaires du regroupement, comme Saint-Modeste, puissent bénéficier de ces nouveaux outils. Vincent More souligne que la caserne incendie de Notre-Dame-du-Portage pourra servir à un autre usage, dont possiblement le réaménagement du garage municipal. 

» À lire aussi : Notre-Dame-du-Portage réfléchit sur l’avenir de son service incendie

 

Publicité

Commentez cet article