Publicité
2 octobre 2017 - 13:07

Jean-Pascal Dumont devient ambassadeur pour CHNGR

Le Louperivois Jean-Pascal Dumont a reçu une très bonne nouvelle, récemment. Il est devenu l’un des ambassadeurs pour CHNGR (changer), un projet qui «vise à co-construire un système économique plus juste et démocratique» en intégrant les étudiants souhaitant avoir un impact social positif dans ce mouvement.

Jean-Pascal Dumont est ainsi l'un des huit récipiendaires des bourses montréalaises CHNGR (2500$). Pour la prochaine année, il fera la promotion de l'économie sociale et l'innovation et entrepreneuriat collectif sur le campus de l'Université Concordia où il étudie présentement.

«Je me considère comme un ingénieur civique, mon but est de bâtir des ponts entre les entrepreneurs et les différents acteurs sociaux,  les citadins et les ruraux, entre les citoyens d’origine canadienne-française, les citoyens des premières nations et les citoyens issus de l'immigration, entre les fortunés et les démunis, et finalement bâtir des ponts intergénérationnels entre la sagesse des aînés et la fougue de la jeunesse. Je crois bien humblement que c'est de cette façon que chaque citoyen pourra s'émanciper en tant qu'individu dans une collectivité fleurissante. Remettons la beauté au cœur de nos priorités», a-t-il déclaré.

Âgé de 29 ans et étudiant à la maîtrise en administration des affaires (MBA) au John Molson School of Business, M. Dumont a vécu les 20 premières années de sa vie à Rivière-du-Loup. Après avoir fait ses sciences humaines au cégep, il a pris la direction de l’Université Laval où il a étudié l’économie au baccalauréat et à la maîtrise.

«Je me considère privilégié d'avoir pu vivre au sein de toutes ces réalités du Québec, c'est a dire les régions, la capitale nationale, et la métropole, mais il n'en demeure pas moins que peu importe où je me trouve, l'air du fleuve et l'esprit louperivois sont au cœur de mes réflexions et de mes décisions.»

Le projet CHNGR s’intéresse au nombre grandissant d’entreprises collectives et sociales au Québec, ainsi qu’aux initiatives qui émanent de l’innovation sociale. Sa mission est de sensibiliser et orienter les étudiants vers des projets, des emplois et de l’entrepreneuriat à impact social positif. Pour davantage d’informations, visitez le chngr.ca.

 

Publicité

Commentez cet article