Publicité
27 septembre 2017 - 14:54

Un mandat de grève en poche pour les CPE du Bas-Saint-Laurent

Réunis les 23, 24 et 25 septembre en assemblée générale à Rivière-du-Loup, Mont-Joli et Matane, les membres de 10 des 11 CPE du Bas-Saint-Laurent se sont actuellement prononcées fortement en faveur d’une banque de six (6) journées de grève à utiliser au moment jugé opportun.

Par cette façon de faire, ils veulent ainsi mettre la pression nécessaire pour faire débloquer la négociation des dispositions nationales avec les associations d’employeurs et le ministère de la Famille.

Les 435 membres des syndicats des CPE affiliés à la CSN sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2015, soit environ 30 mois. «Les travailleuses envoient ainsi un message clair au gouvernement de même qu’aux employeurs, déclare madame Legendre, présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent. Le message est qu’elles sont déterminées à obtenir un contrat de travail leur garantissant des conditions qui leur permettent d’effectuer adéquatement leur travail auprès des enfants.»

Pour leur part, les présidences des syndicats sont d’avis qu’après 30 rencontres de négociation, seules les matières non monétaires ont fait l’objet d’entente. Elles indiquent également que dans cette négociation, les demandes des employeurs représentent des reculs importants, non seulement dans les conditions de travail des syndiquées, mais également dans la qualité des services offerts aux enfants.

Il y a là bien plus qu’un conflit employeurs/employées. Par leurs revendications, elles permettront aussi d’assurer la pérennité du réseau des centres de la petite enfance, un réseau fiable et mondialement réputé dont s’est dotée la population du Québec dans le but d’assurer des services de garde éducatifs de qualité pour nos enfants.

Les syndicats des travailleuses et des travailleurs des CPE du Bas-Saint-Laurent œuvrant dans les CPE suivants : CPE l’Univers des copains, CPE de Matane, CPE L’Enfant Rit Inc., CPE de Rivière-du-Loup, CPE des Jardins Jolis, CPE Les p’tits montois, CPE Les P’tits Flots, CPE Les Calinours, Service de garde L’Enfant Joue, et le CPE La baleine bricoleuse, regroupent plus de 435 personnes salariées. Ils sont affiliés à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS–CSN) ainsi qu’au Conseil central du Bas-Saint-Laurent. La CSN regroupe pour sa part quelque 300 000 syndiqué-es provenant de tous les secteurs d’activités tant publics que privés.

 

Publicité

Commentez cet article