Publicité
15 septembre 2017 - 14:58

C'est un départ pour le 5e Défi Everest !

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

La 5e présentation du Défi Everest dans la côte Saint-Pierre à Rivière-du-Loup a officiellement été lancée à 15 h aujourd'hui avec le départ des 50 participants du Macadam Ultra. Ils effectueront le plus de montées possible pendant 48 h pour supporter différentes causes venant en aide à la jeunesse. 

Plus de 1 000 participants et 100 bénévoles se sont investis pour la cause. Les marcheurs du défi principal débuteront leurs ascensions dans la journée de dimanche, le 17 septembre. Parmi le millier de personnes qui prendront le départ, on dénombre 150 Yétis (jeunes du primaire) et 4 participants au Macadam Ados. Toute la population est invitée à aller les encourager aux abords de la rue Saint-Pierre. 

L'objectif est de parcourir en équipe de 5 à 15 personnes les 150 km ou 150 ascensions d’une côte urbaine à 18% en moins de 8 heures pour plus de 18 000 mètres de dénivelé total. À 11h15, la Cordée Info Dimanche composée de ses 19 membres prendra le départ. Ces derniers, en offrant 1 000 $ chacun, ont permis au Défi Everest de redonner 100% des montants aux organismes jeunesse et de devenir ainsi le premier organisme au Canada à n’avoir aucun frais de gestion. 

«C'est un évènement important et rassembleur pour notre ville qui permet de supporter la jeunesse. Je tiens à souligner l'implication des employés de la Ville et la collaboration de Construction BML qui a permis de dégager la côte», a souligné le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache. 

De plus, Régis Malenfant, Johanne Lafrance, Emmanuel Bédard, Jacinthe Doiron et Nancy Fortin, des personnes grandement impliquées dans le projet ont reçu une plaque commémorative soulignant leur apport au Défi Everest des mains du fondateur, Yvan L'Heureux. 

«La valeur d'une cause est équivalente aux efforts qu'on y met. Le Défi permet de développer des saines habitudes de vie et d'améliorer la santé des personnes de notre région», a souligné Régis Malenfant, président de la Fondation jeunesse Côte-Sud. 

Cette année, 34 organismes ont été choisis par les équipes afin de recevoir les dons amassés par les marcheurs et ainsi élargir leur éventail de services offerts à la population. En cinq ans, environ 500 000$ ont été remis à la communauté grâce au Défi Everest. 

Publicité

Commentez cet article