Publicité
13 septembre 2017 - 17:14 | Mis à jour : 17:23

Le syndicat floué de Viandes DuBreton forcé de défendre son fraudeur

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 12

L'employé qui a fraudé le syndicat de l'usine d'abattage et de transformation de porc les Viandes duBreton pour environ 300 000 $ a été congédié. Ironie du sort, la CSN a dû déposer un grief contre les motifs de son congédiement en raison de son devoir de représentation.

Nancy Legendre, présidente de la CSN au Bas-Saint-Laurent a confirmé que le syndicat est tenu de protéger et représenter cet employé malgré tout, en vertu de l'article 47.2 du Code du travail.

Une association accréditée ne doit pas agir de mauvaise foi ou de manière arbitraire ou discriminatoire, ni faire preuve de négligence grave à l’endroit des salariés compris dans une unité de négociation qu’elle représente, peu importe qu’ils soient ses membres ou non.

Ce sera au Tribunal administratif du travail du Québec de déterminer si le congédiement était justifié et de prendre une décision. 

Lors de son assemblée générale tenue le 9 septembre, le syndicat a annoncé à ses membres qu’une entente de remboursement avait été conclue avec le fraudeur afin de recouvrer les sommes volées. La fraude aurait été commise par une seule personne, un membre élu du conseil exécutif du syndicat de l’entreprise, au cours des trois dernières années. L’entente conclue entre le syndicat et le fautif ne met pas fin aux démarches et à l’enquête de la SQ entreprises en juillet dernier

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

12 réactionsCommentaire(s)
  • Ils doivent l'apprécier beaucoup au syndicat, il avait un poste d'importance, qui s'assemble se ressemble. À tous les employés, je vous souhaite de confier vos économies à un organisme externe, du genre le Fonds Desjardins, c'est sérieux

    Marie-Johanne - 2017-09-16 10:23
  • Bien d'accord avec vous Marco, employer de chez du breton, Carlos vous avez tous dit ce que je pense aussi, il a fraudé, volé!!!! Qu'es-ce que ça leur prend de plus au syndicat pour allumer qu'il sont dans le champ!!!!Ya VOLER ces toute!! Pensez un peut au employés!!!

    ex employé - 2017-09-14 20:42
  • Du Breton n'avait-il pas le droit de congédier un fraudeur avoué?
    Il me semble que le lien de confiance employé-employeur est clairement rompu.

    Ben coudon - 2017-09-14 16:58
  • Ou tout simplement, viande du breton va devoir lui verser une compassation pour son congédiement injuste, ensuite le syndicat vas le saisir, Donc en bout de ligne il va avoir frauder ses collegue, fait rembourser son vol par M breton et garder le 300 000 à lui (ou a eux dur de croire qu'il a fait sa seul) ????? VIVE les syndicats et dire que les employer sont obliger de payer pour sa

    Marie soleil - 2017-09-14 10:20
  • Il faudrait, je crois, instaurer un mécanisme pour limiter la portée de l'article 47.2 pour justement cesser de gaspiller les cotisations des honnêtes membres dans des causes indéfendables et dans la protection de gens qui ne la méritent pas...

    Claude - 2017-09-14 08:50
  • So-so-so-solidarité avant-tout!!! Heureusement pour la CSN, le ridicule ne tue pas.

    aL - 2017-09-14 08:44
  • Ben oui il faut qu'il travaille. Il y a plein d'emplois disponibles dans la région et aussi dans le même secteur d'activité qu'il occupait.

    Colombe - 2017-09-14 07:12
  • @passepoil...je ne sais pas,mais j'imagine que cette personnes n'est pas au travaille chez breton depuis les évènements,si je serais à sa place je ne serais même interresser de conserver mon emploie à cet endroit,il peut se compter chanceux,pour un vol de 300000$ et que son nom n'est pas encore sorti dans les médias,peut-être sa lui donnera un chance de se trouvé autre chose...,entre vous et moi croyez vous qu'une personne peut avoir le moral assez solide pour faire face à la musique à chaque jour et entendre les sarcasmes et bitcheries de ses collègues(je ne dit pas ici qu'il ne le mériterait pas) ....moi je ne serais pas capable de les regarder en pleine face...selon moi,sa carrière est terminé chez Breton....je m'attend un peu comment ça va finir,comme la mode des syndicats est de défendre l'indéfendable,ça va finir que le syndicat va lui négocier une indemnité de départ de quelques milliers de dollards,mais tout cette entente restera confidentiel....le pire c'est que Carlos a raison,pour ça il vont prendre les cotisations des employés pour le défendre... floué 2 fois plutôt qu'une....

    Marco - 2017-09-14 05:02
  • c'est du n'importe quoi il a volé 500 employer
    pas dure de rebourser vend tous pick-up roulotte skidoo 4 roue bateau auto que tu as surement payer avec notre argent ... tk bonne chance le CAVE

    un emplyer Breton - 2017-09-14 02:35
  • S'ils veulent que ce gars-là les rembourse, il faut quand même qu'ils s'assurent qu'il ait une job!!! lol!

    passepoil - 2017-09-13 23:43
  • Ben voyons!! À la lecture de l'article du Code du travail, me semble que ça veut aussi dire que le syndicat n'est pas obligé de défendre l'indéfendable... y'a autre chose en dessous de la décision de la CSN de défendre ce type...

    Peter McGollet - 2017-09-13 23:03
  • Ah bin c'est la qu'on peut voir à quel point le syndicat est complètement nul!! Ils vont défendre cette personne avec les cotisations des employés? Ca va leur coûter combien? La CSN, bulshitt

    Carlos - 2017-09-13 18:11