Publicité
13 septembre 2017 - 11:26 | Mis à jour : 14:15

L’Écochantier, une solution durable pour les résidus de construction

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Collectivités écologiques Bas-Saint-Laurent (Co-éco) a dévoilé le 13 septembre son tout nouvel Écochantier, un bâtiment implanté sur le site de l’écocentre de Rivière-du-Loup. Un investissement de 335 165$ de Recyc-Québec permettra à l'organisme de mettre en place des services favorisant le réemploi des résidus de construction dans les MRC de Rivière-du-Loup et de Kamouraska.

L’Écochantier de Rivière-du-Loup, situé au 100, rue Delage, fonctionne déjà depuis la mi-aout. Dans ce bâtiment situé à l’arrière de l’écocentre, divers produits sont en vente, notamment des portes, des fenêtres, des bains, des lavabos usagés, tous prêts à connaitre une deuxième vie.

«Le site web www.ecochantier.ca a aussi été mis en ligne et permet aux consommateurs de voir les produits qui sont disponibles avant de se déplacer», explique Sophie Vachon, directrice générale par intérim de Co-éco.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du Plan d’action provincial 2016-2017 du Comité mixte sur la réduction à la source de Recyc-Québec. L’objectif de la MRC de Rivière-du-Loup est de réduire de 70% les résidus de construction à la source.

De son côté le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, estime que la mise en place de l’écochantier fait partie de la responsabilité sociale et environnementale de la population. «Cela permet à des gens parfois un peu moins bien nantis de bénéficier de matériaux et de les réutiliser», explique-t-il.

Pour se départir de leurs matériaux, les citoyens sont invités à se rendre à l’un des écocentres de la MRC de Kamouraska ou de Rivière-du-Loup. Co-éco encourage ainsi la déconstruction plutôt que la démolition. La boutique de Rivière-du-Loup est accessible les mardi, jeudi, vendredi et samedi de 8 h 30 à 15 h 30. Elle sera toutefois fermée de novembre à avril. 

Publicité

Commentez cet article