Publicité
25 août 2017 - 15:48

La Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs à l’ère de Facebook

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

À l’ère de Facebook, pas surprenant que les écoles de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs (CSFL) utilisent cet outil de communication pour valoriser la persévérance et la réussite scolaire des élèves.

Depuis le mois de janvier dernier, 38 établissements de la CSFL, du primaire au secondaire, sont présents sur Facebook grâce à la Fondation Mobilys qui a déployé son expertise et son réseau. Mobilys existe depuis 2009, elle est maintenant présente dans 142 écoles, compte 130 000 amis Facebook et 160 000 parents ont ainsi pu découvrir les réalisations des élèves.

Nicolas Arsenault, président et directeur général de la Fondation Mobilys, a mentionné que depuis le début de l’année 2017, les écoles de la CSFL ont effectué 1 257 publications et enregistré 197 052 gestes de mobilisation par 6 780 membres allant du simple «J’aime» au commentaire. «C’est un honneur de venir avec une commission scolaire aussi innovante. Avec un taux de diplomation et de qualification à 80,6% et un taux de sortie sans diplôme, ni qualification (taux de décrochage) dans les plus bas au Québec, la CSFL peut être fière de ses écoles pour la mobilisation de leurs élèves et l’implication de l’ensemble de leurs personnels respectifs», a-t-il indiqué.

«C’est un moyen de faire rayonner ce qui se passe dans nos milieux, diffuser les bonnes nouvelles de nos écoles. Les parents ne savent pas nécessairement ce qui se passe dans nos écoles. De plus, Mobilys favorise la motivation scolaire et le sentiment d’appartenance», a souligné Bernard D’Amours, directeur général de la CSFL.

Deux écoles secondaires, soit à Dégelis et au Transcontinental, s’étaient associées à la Fondation Mobilys depuis trois ans. «Nous avons enregistré 1 000 visiteurs en moyenne à toutes les publications et jusqu’à 3 000 visiteurs pour les plus appréciées. C’est quand il y a des photos que ça marche le plus», a souligné Alain Pelletier, directeur de l’École secondaire de Dégelis. Il ajoutait que ça prend un bon gestionnaire pour la page Facebook de l’école. D’ailleurs, on a profité de l’occasion pour souligner l’implication des enseignantes et enseignants de même que des directrices et directeurs d’écoles qui étaient présents pour cette présentation.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • De l'ouverture et de la générosité de la part de l'école, c'est la clé de la réussite et de la stimulation pour tous les intervenants ! Bravo !

    Lise Cimon - 2017-08-25 19:24