Publicité
12 août 2017 - 14:07

Changement à la présidence de la Fondation-Jeunesse

Il y a quelque mois déjà, Samuel Lajoie, directeur d’agence IA assurance et groupe financier de Rivière-du-Loup, a accepté de succéder à Régis Malenfant à la présidence de la Fondation-Jeunesse de la Côte-Sud.

M. Lajoie, père de deux jeunes enfants et sensibilisé depuis toujours à l’émancipation de la jeunesse, a pour but ultime de perpétrer le travail assidu des architectes de la fondation, dont M. Malenfant président depuis 1997.

Jean Foster fut un pédagogue visionnaire, à l'âge de la retraite il a choisi de prendre le bâton du pèlerin et de mettre en place un organisme sans but lucratif qui deviendrait un phare pour les jeunes de notre région. 23 ans plus tard, les résultats parlent d’eux-mêmes :

  • 110 jeunes ont été honorés parce qu'ils sont devenus des actifs pour la société malgré des parcours parsemés d'embûches ;
  • 534 000 $ ont été remis à une vingtaine d'organismes de jeunes pour leur permettre d'élargir en qualité et en quantité les opportunités de dépassement offertes à la jeunesse ;
  • Chaque année, des adultes sont honorés parce qu'ils se réalisent pleinement en proposant aux jeunes des activités et des défis de croissance personnelle ;
  • La Fondation s'associe avec d'autres organismes qui multiplient les initiatives pour inspirer le meilleur chez les jeunes;
  • Les partenariats avec le Défi Everest et le Défi Cyclo-Expert permettent de rayonner plus large et de démontrer que «si seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin».

La Fondation-Jeunesse de la Côte-Sud a pour objectifs d’aider financièrement les organismes de jeunes de 15 à 25 ans, ainsi que la prévention des drogues, du décrochage scolaire et du suicide. Elle dessert les territoire de Montmagny, de L’Islet, de Kamouraska, de Rivière-du-Loup et du Témiscouata.

Publicité

Commentez cet article