Publicité
14 août 2017 - 06:09

De l’argent pour les municipalités

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 6

Le gouvernement du Canada a dévoilé le montant d’argent qui sera alloué aux municipalités en regard du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral pour les collectivités du Québec en 2017-2018. Ainsi, Rivière-du-Loup obtiendra cette année 821 000 $ tandis que Saint-Guy recevra 63 000 $.

Témiscouata-sur-le-Lac obtiendra 223 000 $. Saint-Antonin dans la MRC de Rivière-du-Loup recevra 195 000 $. Trois-Pistoles dans la MRC des Basques s’est vue octroyer 172 000 $. Au Témiscouata, Dégelis obtiendra 157 000 $ et Pohénégamook 148 000 $.

Cacouna et Saint-Alexandre-de-Kamouraska obtiendront plus de 125 000 $ chacune. Saint-Jean-de-Dieu aura 113 000 $ et L’Isle-Verte 107 000 $. Les municipalités de Saint-Louis-du-Ha! Ha!, Rivière-Bleue, Saint-Modeste, Notre-Dame-du-Portage, Saint-Arsène, Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Saint-Cyprien, Notre-Dame-des-Neiges et Saint-Michel-du-Squatec recevront environ 100 000 $ chacune.

Les autres municipalités du territoire bénéficieront de montants un peu plus bas, variant approximativement de 64 000 $ à 88 000 $. Les sommes sont versées par le gouvernement provincial aux municipalités en fonction de leur population. Une seule exception sur notre territoire, la municipalité de Notre-Dame-des-Sept-Douleurs (île Verte) aura 62 000 $ bien que le nombre de ses résidents soit très peu élevé.

C’est en juillet dernier que le gouvernement du Canada a effectué le premier des deux versements annuels de 240,5 millions de dollars au gouvernement du Québec dans le cadre du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral. Avec la participation du gouvernement provincial, les collectivités du Québec recevront plus de 481 millions de dollars cette année en vertu de ce fonds.

Les collectivités décident de la façon la plus efficace d’allouer leur financement et disposent de la souplesse nécessaire pour effectuer des investissements stratégiques dans l’une ou l’autre de 18 catégories de projets.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

6 réactionsCommentaire(s)
  • Pour ceux qui croient que l'on devrait fermer les petits villages (en tout cas les villages moins populeux que ceux où ils habitent hein!!!). Eh bien j'ai une petite nouvelle pour vous, on est toujours plus petit que certains. Et ces certains voudraient bien fermer votre village, votre municipalité ou même la région où vous habitez et ils utilisent exactement les mêmes justifications que vous comme :

    Montréal est 20-25 fois plus populeuse que le Bas St-Laurent, la Côte Nord et la Gaspésie. Et ne reçoit presque rien $. Bon. On les ferme quand les ces régions???? On en rendu là me semble Dans Le débat de société

    ou:
    Pourquoi une exception pour LE BAS St-Laurent, cette régione qui coûte une fortune à tout le Québec mais ne profite qu'à quelques-uns?

    G.Duquette - 2017-08-18 09:14
  • @@Favoritisme

    Vous faites quoi des milliards de dollars pour le pont Champlain, l'échangeur Turcot, le projet de train électrique et l'allongement des lignes de métro à Montréal? C'est tout le Québec qui paie pour ça et nous en région ça ne nous profitera certainement pas.

    Claude - 2017-08-16 09:24
  • @Favoritisme
    Cher vous, je vous informe en commençant que je ne demeure pas à Notre-Dame-des-Sept-Douleurs. Je ne partage pas du tout votre opinion concernant cette municipalité. Oui, ils ne sont pas nombreux mais ils se sont pris en main pour faire de leur patelin un endroit touristique où plus de 20 000 personnes s'y rendent chaque année. Ils se sont donnés des services ambulanciers, d'infirmiers et ou infirmières, des gîtes, restaurants, bar, fumoirs, musée, restaurant du phare et de la maison du gardien du phare, etc, etc. Voilà donc un petit groupe de personnes qui se serrent fort les coudes pour faire de leur milieu un endroit regorgeant de vitalité et de mise en valeur du patrimoine, ainsi qu'un terrain d'accueil formidable. Si chaque petite municipalité en faisait autant, il n'y aurait pas de milieu défavorisé dans notre région. Ce qui les fait vivre, ce sont les touristes car ils savent les attirer. Je leur dit BRAVO et prenons donc exemple sur eux au lieu de dénigrer ceux qui se prennent en main. De l'aide, ils le méritent bien et je suis contente pour eux. Soit dit en passant, les petits milieux ont besoin de plus d'aide pour s'en sortir car moins de citoyens pour payer les taxes et services. Autrement, on crève tous.

    Pensons positif - 2017-08-15 23:25
  • Y a des villages Qui n'ont que 200-300 personnnes
    Aucune municipalités environnantes ne veut se fusionner Car. Cela coûterait trop cher à la municipalité Qui avaliserait cette fusion
    Par exemple st jean de dieu : Et la région immédiate pourrait faire un! Ste -Françoise st medard st guy ste Rita Et surement st Clément ! Faudrait de beaux incitatifs de transition du gouvernement du Québec
    Sans que cela augmente le fardeau des. Citoyens de st jean dedieu
    Messieurs on est rendu là. Il faut accepter la réalité Nous sommes deja là
    Soyez avsnt gardiste un peu

    Arman - 2017-08-15 09:59
  • Pourquoi une exception pour Notre Dame des Sept Douleurs, ce village qui coûte une fortune à tout le Québec mais ne profite qu'à quelques-uns?

    Favoritisme - 2017-08-14 21:56
  • St jean de dieu a 20-25 fois plus populeuse que st guy Ou île verte. Et ne reçoit que 113000$. Bon. On les ferme quand les petits petits villages???? On en rendu là me semble Dans Le débat de société

    Denis - 2017-08-14 13:04