Publicité
29 juillet 2017 - 10:58

La lutte contre le myriophylle à épi s’organise au lac Témiscouata

La caractérisation du lac Témiscouata est actuellement en cours afin de localiser et de délimiter les herbiers de myriophylle à épi. La découverte de cette plante aquatique exotique très envahissante dans le lac Témiscouata suscite l’inquiétude et la mobilisation des acteurs locaux et des usagers des lacs.

Sa propagation dans les plans d’eau peut avoir de sérieuses répercussions, notamment sur la biodiversité locale et les activités récréatives. Bien que plusieurs lacs au Québec soient aux prises avec cet envahisseur, il s’agit de la première observation de cette plante au Témiscouata.

Cette plante a une capacité de propagation hors du commun. Un simple fragment de tige de quelques centimètres qui reste accroché sur la remorque d’un bateau peut être transporté et coloniser un autre lac.

Voici quelques actions qui peuvent aider à la lutter contre la propagation :

  • Inspectez et nettoyez votre remorque et votre embarcation AVANT ET APRÈS votre sortie sur le lac Témiscouata;
  • Éviter de circuler dans les herbiers aquatiques;
  • N’arrachez pas les plantes aquatiques, cela risque d’aggraver la situation;
  • Apprenez à reconnaître le myriophylle à épi et faites-nous part de vos observations.

Une méthode simple pour éviter que votre embarcation (bateau de plaisance, ponton, chaloupe, motomarine, kayak, canot, etc.) ne se transforme en moyen de transport pour des espèces aquatiques exotiques envahissantes :

1. Inspectez attentivement l’embarcation, le moteur, la remorque, l’arrière du véhicule et tous équipements afin de retirer les fragments de plantes, les débris et la boue. 

2. Videz l’embarcation de toute eau (cale, vivier, moteur, glacière), à au moins 30 mètres d’un lac, cours d’eau, fossé ou égout.

3. Nettoyez l’embarcation, le moteur, la remorque, l’arrière du véhicule et tous équipements avec une laveuse à pression (2600 psi). Une solution d’eau chaude (50⁰C) et de vinaigre peut aussi être utilisée à l’aide d’une brosse.

4. Séchez tout le matériel pendant au moins 5 jours à un taux d’humidité de moins de 65%.

Publicité

Commentez cet article